(Toronto) Les moments de réjouissance des Blue Jays de Toronto depuis leur retour au Centre Rogers ont été interrompus lundi après-midi en manches supplémentaires.

Tim Wharnsby La Presse Canadienne

Après avoir signé trois victoires en autant de matchs, après une absence de 22 mois de leur domicile à cause de la pandémie de la COVID-19, les Blue Jays ont perdu 5-2 aux mains des Indians de Cleveland.

Après que Myles Straw eut croisé le marbre à la suite d’un simple d’Amed Rosario en 10manche, le joueur d’avant-champ Jose Ramirez a claqué un circuit de deux points. La balle a donné sur le poteau de démarcation du champ gauche.

Le nouveau venu Brad Hand (5-6), acquis dans un échange jeudi dernier, a été débité du revers après une 10manche laborieuse.

La défaite a mis fin à une série de quatre gains des Blue Jays (54-49) et a gâché l’exploit de Vladimir Guerrero fils plus tôt dans le match.

Le voltigeur George Springer, nommé le Joueur de la semaine dans la Ligue américaine plus tôt en journée, a entamé la sixième manche avec un simple au champ centre, au moment où les Indians (52-51) menaient 2-0.

Pendant que la majeure partie des 14 653 spectateurs scandaient « MVP, MVP », Guerrero a frappé son 34circuit de la saison et le 160e de l’équipe, un sommet au baseball majeur.

PHOTO JON BLACKER, LA PRESSE CANADIENNE

Vladimir Guerrero fils compte maintenant 34 circuits à sa fiche.

À sa première sortie au Centre Rogers dans l’uniforme des Blue Jays, le lanceur Robbie Ray présentait une fiche de 5-2 à ses sept derniers départs. Toutefois, les frappeurs des Indians ont affiché de la patience au point où Ray totalisait 64 lancers après trois manches.

« Je n’ai pas affronté cette équipe cette année et je ne les ai pas vraiment vus à l’œuvre », a déclaré Ray.

« Il n’y a aucun doute qu’ils m’ont fait travailler. Ils ne se sont pas élancés sur de mauvais lancers et ils font régulièrement contact. »

Les Indians ont envoyé sept frappeurs au marbre en troisième manche contre Ray, et rempli les coussins après un retrait. Harold Ramirez a fait marquer un premier point à l’aide d’un simple. Oscar Mercado a porté le score 2-0 avec un autre simple.

Le gaucher des Blue Jays a lancé pendant six manches, concédant six coups sûrs et trois buts sur balles. Il a réussi quatre retraits sur des prises. Après 109 tirs dont 66 prises, Ray a cédé sa place au droitier Adam Cimber au début de la septième manche.

Le gérant des Blue Jays. Charlie Montoyo, a décidé de retourner Ray au monticule en sixième manche après qu’il eut retiré les deux derniers frappeurs des Indians sur des prises en cinquième manche.

« Il connaît une excellente saison. Ç’a été facile pour moi de le laisser au monticule [pour une sixième manche] », a expliqué Montoyo

Ray totalise 15 départs de qualité jusqu’à maintenant, un sommet dans la Ligue américaine.

À son huitième départ en carrière, Eli Morgan a lancé pendant six manches et amassé neuf retraits sur des prises.