(New York) Vladimir Guerrero fils a perdu 42 livres après une saison 2020 en deçà des attentes. Le joueur de 22 ans des Blue Jays de Toronto a toutefois encore l’air d’un puissant cogneur.

Jake Seiner
Associated Press

Guerrero et Randal Grichuk ont frappé une longue balle aux dépens de Domingo Germán, à l’occasion du retour au jeu du droitier à la suite d’une suspension pour violence conjugale, et les Blue Jays ont pris la mesure des Yankees de New York 3-1, dimanche.

Guerrero a réussi un coup sûr dans chacun des trois matchs de cette série, dont une claque au champ opposé en début de deuxième manche contre Germán.

« Il rend la formation vraiment meilleure, a mentionné le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo. C’est ce que nous pensions qui pourrait arriver. C’était un superbe élan au champ opposé.

Il s’agissait du premier circuit de la saison de Guerrero. Lors de la saison écoutée du Baseball majeur, en 2020, il a maintenu une moyenne au bâton de ,262 avec neuf longues balles en 60 parties.

Pendant l’hiver, Guerrero s’est soumis à une disette rigoureuse et ses coéquipiers ont remarqué toute son énergie pendant le printemps.

« Je me sens beaucoup mieux cette année », a-t-il insisté.

Grichuk a frappé un circuit de deux points tout juste à l’intérieur du poteau de démarcation du champ gauche, deux frappeurs après Guerrero. Il a ainsi permis aux Torontois d’enlever les honneurs de leur première série cette saison contre leurs rivaux de la section Est de l’Américaine.

« Nous amorcions la saison avec confiance, a déclaré Montoyo. Elle est encore plus élevée maintenant. »

T. J. Zeuch n’a pas donné de point en quatre manches au monticule pour les Blue Jays, et le droitier Ryan Borucki (1-0) a enregistré deux retraits pour éviter le pire en sixième manche.

Julian Merryweather a ensuite signé son deuxième sauvetage, après avoir été parfait en neuvième.

De son côté, Germán (0-1) a distribué trois points en trois manches à son premier départ depuis le 18 septembre 2019. Il a raté la dernière campagne alors qu’il purgeait une suspension de 81 matchs pour avoir enfreint la politique contre la violence conjugale des Ligues majeures, à la suite d’un incident avec sa copine.

Germán, qui est âgé de 28 ans, a été applaudi par les partisans des Yankees situés au champ droit lorsqu’il a quitté l’enclos en vue de l’échauffement environ 35 minutes avant le premier lancer du match. Il a de nouveau reçu des applaudissements après avoir bouclé la première manche en 12 tirs.

Le droitier des Yankees a alloué trois points, quatre coups sûrs et un but sur balles en trois manches au monticule.

« C’était très excitant de revenir dans les Majeures et de prendre part à la compétition, a-t-il fait savoir. Je voulais rester calme. J’ai éprouvé des problèmes aujourd’hui, mais dans l’ensemble, c’était excitant. »