(Toronto) Vladimir Guerrero fils, Bo Bichette, Cavan Biggio et Randal Grichuk représentent l’avenir des Blue Jays de Toronto et ils auront maintenant un nouvel uniforme pour faire leur marque.

John Chidley-Hill
La Presse canadienne

Les quatre joueurs des Blue Jays ont servi de modèles, samedi après-midi, afin de montrer le troisième uniforme de la formation torontoise. L’uniforme présente une version moderne de ceux des années 1980, de couleur bleu poudre.

L’équipe a dévoilé son nouvel uniforme dans le cadre du Blue Jays Winter Fest, un événement au cours duquel les joueurs ont posé sur une scène devant des centaines de partisans.

Les quatre joueurs ont discuté de cette nouvelle allure, mais Guerrero a volé le spectacle. Le dominicain de 20 ans s’est fait poser une question sur son appréciation du nouvel uniforme, mais plutôt que de répondre à son traducteur, Hector Lebron, il a lui-même répondu en anglais qu’il aimait le style de ses coéquipiers.

Guerrero, qui a ensuite fait confiance aux talents de traduction de Lebron, a ajouté qu’il était nerveux de voir les nouveaux uniformes et que ses coéquipiers et lui avaient été consultés pendant le processus de création.

Bichette, qui est né en 1998, bien après l’utilisation régulière des uniformes en bleu poudre des Blue Jays, a affirmé qu’il était excité de voir ce style rétro et qu’il trouvait ça plaisant de se vêtir d’une autre couleur que le gris ou le blanc.