Le voltigeur Mookie Betts a accepté une offre d’un an et 27 millions US de la part des Red Sox de Boston, le plus important contrat d’une saison pour un joueur admissible à l’arbitrage salarial.

Associated Press

Les équipes et les joueurs qui ne se sont pas entendus ont jusqu’à vendredi pour présenter leurs offres.

L’entente de Betts a relégué au second plan celle d’un an et 26 millions signée l’hiver dernier par le troisième-but des Rockies du Colorado Nolan Arenado, qui a pavé la voie pour les négociations menant à un contrat de huit ans et 260 millions.

Il a été choisi joueur par excellence de l’Américaine en 2018 après avoir mené les Majeures avec une moyenne offensive de ,346 et 129 points marqués, en plus de frapper 32 circuits et produire 80 points. Betts a aussi été sélectionné quatre fois pour le match des étoiles et remporté quatre gants d’or. Il sera admissible à l’autonomie complète après la saison 2020.

En 2019, il a maintenu une moyenne de ,295 avec 29 circuits et 80 points produits.

Les Red Sox se sont aussi entendus avec le voltigeur Jackie Bradley fils pour 11 millions, s’assurant ainsi de compter sur deux de ses plus grandes vedettes en 2020.

Bradley est reconnu pour son jeu spectaculaire en défense, mais son coup de bâton laisse à désirer. S’il a mené l’Américaine pour les retraits et les assistances en 2019, il n’a frappé que pour ,225/,317/,421 avec 21 circuits et 62 points produits.

Semien voit son travail être récompensé par les Athletics

Le joueur d’arrêt-court Marcus Semien a été récompensé après avoir connu toute une saison avec les Athletics d’Oakland, paraphant une entente d’une valeur de 13 millions US$ pour la prochaine saison.

Semien a disputé les 162 matchs du calendrier régulier pour la première fois lors de la dernière campagne, aidant les A’s à signer 97 victoires pour une deuxième saison d’affilée. Il a également terminé au troisième rang des votes pour l’obtention du titre du joueur par excellence après avoir cogné 33 circuits et avoir récolté 92 points produits, maintenant une moyenne au bâton de ,285.

Les A’s ont également réussi à mettre sous contrat pour la prochaine saison les sept joueurs éligibles pour l’arbitrage, incluant le lanceur partant Sean Manaea et le stoppeur Liam Hendriks.

Les Dodgers accordent 11,5 millions à Bellinger

Les Dodgers de Los Angeles et leur joueur étoile Cody Bellinger se sont entendus sur les modalités d’un contrat pour la prochaine saison.

Bellinger, qui a remporté le titre du joueur le plus utile de la Ligue nationale, touchera un salaire de 11,5 millions, soit le plus haut salaire accordé à un joueur éligible à l’arbitrage pour la première fois.

La saison dernière, Bellinger a présenté une moyenne au bâton de ,305 et a cogné 47 circuits et a produit 115 points, une aubaine pour les Dodgers, puisqu’il touchait alors à 605 000 $. Après deux saisons et 160 jours de service dans les Majeures, Bellinger est éligible pour l’arbitrage à trois autres reprises et il pourrait devenir joueur autonome après la saison 2023.

Corey Seager a quant à lui accepté un contrat d’un an et de 7,6 millions, soit une augmentation de quatre millions. L’arrêt-court était de retour après avoir raté la plupart de la saison 2018 à la suite d’une chirurgie. Lors de la dernière campagne, il a cogné 19 circuits et a récolté 87 points produits, présentant un rendement au bâton de ,272.

Judge obtient 8,5 millions

Aaron Judge a paraphé une entente d’un an, d’une valeur de 8,5 millions, avec les Yankees de New York, qui ont également remis sous contrat le lanceur gaucher James Paxton et le receveur Gary Sanchez.

Judge, qui touchait un salaire de 684 300 $ la saison dernière, a maintenu une moyenne au bâton de ,272 en plus de frapper 27 circuits et produire 55 points en 102 matchs. Lauréat du prix remis à la recrue de l’année en 2017 après avoir cogné 52 longues balles, le jeune joueur a été contraint de s’absenter au début de la saison en raison d’une élongation des muscles obliques. Sa force de frappe a tardé à revenir et il a présenté un dossier de ,265 au bâton en éliminatoires, avec un circuit, deux points produits et 11 retraits au bâton en 34 présences.

Âgé de 31 ans, Paxton, qui touchera un salaire de 12,5 millions la saison prochaine, a présenté un dossier de 15-6 et une moyenne de points mérités de 3,82 à sa première saison complète avec les Yankees. Il a remporté ses 10 derniers départs en saison régulière et a obtenu une victoire en trois départs en séries éliminatoires.

Sanchez, qui s’est entendu avec l’équipe pour cinq millions, a présenté une moyenne de ,232, claquant de 34 circuits et 77 points produits.

Les Diamondbacks s’occupent de trois dossiers

Les Diamondbacks de l’Arizona ont conclu une entente de trois ans et 22 millions US$ avec le voltigeur David Peralta, selon ce qu’a rapporté une personne familière avec le dossier à l’Associated Press.

La personne a conservé l’anonymat puisque la nouvelle n’a pas encore été annoncée par le club.

Le joueur de 32 ans a été l’un des membres réguliers de la défensive des Diamondbacks depuis les dernières saisons. En 99 matchs la saison dernière, il a affiché un rendement au bâton de ,275 en moyenne et a cogné 12 circuits malgré une blessure à l’épaule qui l’a incommodé durant une bonne partie de la campagne, optant pour la chirurgie en fin de parcours.

L’équipe a également annoncé vendredi qu’elle avait évité l’arbitrage avec le lanceur gaucher Robbie Ray et le voltigeur Jake Lamb. Les deux joueurs se sont entendus pour la prochaine saison.

Turner s’entend avec les Nationals pour la prochaine saison

Le joueur d’arrêt-court Trea Turner a signé un contrat d’un an, pour 7,45 millions, avec les Nationals de Washington, alors que les champions en titre de la Série mondiale ont évité l’arbitrage avec tous ses joueurs qui étaient éligibles.

Turner a rejoint le releveur Roenis Elias et Joe Ross. Les trois joueurs se sont entendus avec l’organisation pour la prochaine année.

Le voltigeur Michael A. Taylor s’est également entendu avec l’équipe jeudi.

En 122 matchs lors de la dernière campagne, Turner a affiché un rendement au bâton de ,298, avec 19 circuits, 57 points produits, 96 points, 37 doubles et 35 vols de buts. Il entamera donc sa sixième saison en carrière avec les Nationals.

Bryant signe à Chicago

À Chicago, les Cubs se sont entendus avec leur troisième-but Kris Bryant pour une saison et 18,6 millions.

Il s’agit d’une augmentation significative pour Bryant, qui évite l’arbitrage après avoir touché 12,9 millions en 2019.

Joueur par excellence de la Nationale en 2016, Bryant a rebondi après une saison minée par les blessures en frappant pour ,282/,382/,521 avec 31 circuits et 77 points produits.

Syndergaard sous contrat

Les Mets de New York et Noah Syndergaard ont évité l’arbitrage en convenant d’un contrat de 9,7 millions.

Syndergaard vient de connaître une saison décevante avec une fiche de 10-8, une moyenne de points mérités de 4,28 et 202 retraits sur des prises en 197 manches et deux tiers.

Sélectionné au match des étoiles en 2016, Syndergaard a une fiche de 47-30 en carrière, avec une m. p. m. de 3,31. Il pourra devenir joueur autonome après la saison 2021.

Bauer obtient 17,5 millions

Après avoir vaincu les Indians de Cleveland en arbitrage au cours des deux dernières années, le partant Trevor Bauer s’est entendu avec les Reds de Cincinnati avant de passer devant un arbitre cette fois.

Le droitier, acquis des Indians en juillet, a paraphé une entente de 17,5 millions pour 2020. Il a touché 13 millions l’an dernier.

Il a obtenu cette augmentation de salaire même si ses 13 défaites la saison dernière ont constitué son plus haut total en carrière et que sa m. p. m. de 4,48 est la deuxième plus élevée de sa carrière pour une saison complète.

Bauer a remporté 11 victoires en 2019.

Trois signatures à Toronto

Les Blue Jays ont évité l’arbitrage avec trois joueurs, mettant sous contrat le joueur de champ intérieur Brandon Drury, le releveur droitier Ken Giles et le partant droitier Matt Shoemaker.

Des trois, Giles a obtenu le contrat le plus lucratif, soit 9,6 millions. En seulement 53 manches avec les Jays la saison dernière, le lanceur de 29 ans a sauvegardé 23 matchs et conservé une m. p. m. de 1,87.

Drury touchera 2,05 millions, tandis que Shoemaker a accepté une offre de 4,2 millions. Shoemaker n’a effectué que cinq départs avant de rater le reste de la saison 2019 en raison d’une déchirure ligamentaire au genou.