(Philadelphie) Bryce Harper a encore une fois réussi un jeu important quand la situation le nécessitait.

Rob Maaddi
Associated Press

Harper a créé l’égalité grâce à un double de deux points et il a marqué le point de la victoire, aidant les Phillies de Philadelphie à vaincre les Blue Jays de Toronto 8-7, vendredi, balayant ainsi ce programme double.

Harper est venu croiser la plaque grâce à une erreur à la suite d’un simple à l’avant-champ de son coéquipier Alec Bohm. La troupe de Philadelphie a balayé les honneurs d’un programme double pour une première fois en huit ans.

« J’adore ces occasions et ces moments, a déclaré Harper. Cette ville et cette équipe s’attendent à ce que j’aie du succès dans ces situations. Chaque fois que je peux aller au marbre avec la victoire au bout de mon bâton, j’aime mes chances. »

Dans le premier match, Zach Eflin (3-2) a retiré neuf frappeurs et il n’a donné que quatre coups sûrs, aidant les Phillies à triompher 7-0.

Rafael Marchan a claqué une première longue balle chez les professionnels, une claque de trois points en quatrième manche qui a nivelé le pointage à 5-5. Juste auparavant, Mickey Moniak, le premier choix au repêchage de 2016, avait réussi un premier coup sûr dans les Majeures.

« C’est le meilleur sentiment, a insisté Marchan. J’étais si heureux de faire le tour des buts. »

Un sacrifice de Randal Grichuk a procuré une avance de 6-5 aux Blue Jays en cinquième manche et le releveur Connor Brogdon a donné un but sur balles à Danny Jansen alors que les coussins étaient tous occupés, poussant un joueur des Torontois au marbre.

Rafael Deolis (2-2) a retiré Andrew McCutchen au bâton alors qu’il y avait un coureur au premier et au troisième but, en sixième manche. Harper a créé l’égalité grâce à une frappe contre la clôture du champ centre gauche.

Bohm a suivi avec un roulant au joueur de deuxième but des Blue Jays Joe Panik. Bohm a devancé le relais vers Deolis et la balle n’a pas été captée, permettant à Harper de venir marquer.

« Chaque entraîneur veut avoir un gars qui se nourrit des projecteurs et qui a du succès dans ces moments, a dit le gérant des Phillies, Joe Girardi, à propos de Harper. Il a un talent spécial. Il travaille fort et il veut tellement gagner. C’est une des raisons pourquoi il est très bon. »

Brogdon (1-0) a lancé pendant une manche et deux tiers et il a signé un premier gain dans le Baseball majeur. Hector Neris a fermé les livres pour obtenir un cinquième sauvetage en huit tentatives.

Le partant des Blue Jays, Ross Stripling, a accordé trois points en trois manches et un tiers.

« Nous devons nous regrouper et nous savons que notre personnel de lanceurs est meilleur que ça. Ça va s’améliorer », a fait valoir le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo.

Du côté des Phillies, David Hale a effectué un premier départ depuis 2015, allouant deux points et quatre coups sûrs en trois manches et un tiers au monticule. JoJo Romero a concédé trois points et trois coups sûrs et il n’a retiré qu’un seul adversaire.

Teoscar Hernandez a frappé un 15e circuit cette saison, en quatrième manche. Vladimir Guerrero fils et Santiago Espinal ont tous les deux cogné un simple d’un point. Un simple de deux points de Cavan Biggio a procuré une avance de 5-2 aux Blue Jays.

Lors du premier duel, Eflin (3-2) a effectué 92 lancers et il a enregistré un troisième blanchissage en carrière et un cinquième match complet dans les Majeures, même si celui-ci n’a duré que sept manches.

Les Phillies étaient privés des services de Rhys Hoskins, J. T. Realmuto et Jean Segura, trois frappeurs importants dans la formation. Ils ont commencé la journée avec une avance d’un demi-match devant les Cardinals de St. Louis pour la dernière place permettant d’accéder aux séries dans la Nationale.

Les Blue Jays ont accordé 43 points lors de leurs trois revers contre les Yankees de New York, et ils ont été dominés 58-22 au chapitre des points au cours de leurs cinq dernières parties.

Ray a concédé cinq points et cinq coups sûrs en quatre manches et un tiers à son troisième départ avec les Torontois.