(Houston) L’ancien des Blue Jays Aaron Sanchez a été efficace pendant six manches à ses débuts avec les Astros de Houston et l’équipe a réussi un match sans point ni coup sûr lors de sa victoire de 9-0 aux dépens des Mariners de Seattle, samedi soir.

Kristie Rieken
Associated Press

Sanchez avait été sélectionné au match des étoiles en 2016, quand il avait mené l’Américaine au chapitre de la moyenne de points mérités, mais il a éprouvé des difficultés cette saison. Il a perdu 13 décisions de suite et il domine les Majeures au chapitre des défaites (14). Trois jours après avoir été acquis des Blue Jays de Toronto, le droitier de 27 ans, Will Harris, Joe Biagini et Chris Devenski ont blanchi les Mariners.

PHOTO ERIC CHRISTIAN SMITH, AP

Aaron Sanchez

« J’essayais simplement de donner une bonne première impression », a mentionné Sanchez.

Il s’agissait de la deuxième fois en moins d’un mois que les Mariners encaissaient un match sans point ni coup sûr par plusieurs lanceurs. Les Angels de Los Angeles en avaient utilisé deux le 12 juillet, à leur première partie à domicile depuis le décès de Tyler Skaggs.

Sanchez (4-14) a été remplacé par Harris pour amorcer la septième manche, après qu’il eut effectué 92 lancers.

Harris et Biagini, aussi obtenu des Blue Jays dans l’échange envoyant Sanchez à Houston, ont tous les deux œuvré pendant une manche avant que Devenski ferme les livres en neuvième. Il a forcé Daniel Vogelbach à frapper une chandelle au champ droit pour concrétiser l’exploit.

« C’est magnifique, a dit Sanchez. Tu ne peux pas écrire une meilleure histoire. »

Sanchez a retiré six frappeurs sur des prises et il a signé un premier gain depuis la fin du mois d’avril. Il a donné deux buts sur balles en plus d’atteindre un adversaire.

Sanchez avait hâte de s’élancer avec sa nouvelle équipe.

« Je suis convaincu que j’ai des choses en tête et ils en ont aussi. C’est un canal de communication ouvert, a-t-il affirmé après la transaction. Je suis excité qu’ils voient ce qu’ils recevront de ma part. Je suis aussi excité de partager mes pensées avec eux et que nous partagions nos idées. »

Mike Fiers avait réussi le dernier match sans point ni coup sûrs des Astros. Il avait réalisé l’exploit le 21 août 2015, contre les Dodgers de Los Angeles. Ce départ était survenu à son troisième dans l’uniforme des Astros, 23 jours après son acquisition à la date limite des échanges.

Les Astros avaient aussi utilisé six lanceurs lors d’un match sans point ni coup sûr au Yankee Stadium, en 2003. La formation de Houston en a réussi 12 dans toute son histoire.

Outre l’effort combiné des Angels, Fiers était le seul autre lanceur des Majeures à avoir réussi un match sans point ni coup sûr cette saison. Il avait blanchi les Reds de Cincinnati le 7 mai.