(New York) La traditionnelle rivalité entre les Yankees de New York et les Red Sox de Boston prendra une tournure inédite lors de leurs matchs à Londres le mois prochain: ils joueront sur du gazon artificiel pour la première fois en plus de 2200 matchs et plus d’un siècle.

Ronald Blum
Associated Press

Le Baseball majeur aura accès au Stade olympique trois semaines avant les matchs des 29 et 30 juin, les premiers de la saison régulière disputés en Europe, et cinq jours seulement après pour libérer les lieux. Il en a conclu qu’il n’y avait pas assez de temps pour installer du gazon naturel.

À partir du 6 juin, du gravier sera installé sur le revêtement de protection qui protège le terrain de football en gazon naturel de West Ham et la piste de course, héritage des Jeux olympiques de 2012. Le terrain de baseball en gazon synthétique, similaire aux surfaces modernes utilisées par quelques clubs, sera installé par-dessus.

«C’est le premier match Yankees-Red Sox à l’extérieur du pays, alors pourquoi pas plusieurs premières? a mentionné le lanceur new-yorkais CC Sabathia. Je pense que ce sera bien.»

La surface FieldTurf Vertex sera transportée par camion à partir du 4 juin, de l’usine de la société à Auchel, en France, à un peu plus de 240 km vers un site de stockage situé à l’extérieur de Londres, selon Murray Cook, consultant en terrain de sport.

La terre battue pour le monticule et le marbre vient de DuraEdge à Slippery Rock, en Pennsylvanie. Turface Athletics, près de Chicago, fournit le conditionneur de sol, tandis que les monticules et les accessoires pour l’entretien de la terre battue à l’avant-champ sont fournis par Beacon Athletics à Middleton, dans le Wisconsin.

Les matériaux, dont 345 tonnes de terre dans 18 conteneurs de 40 pieds, ont quitté Port Elizabeth, au New Jersey, au cours de la troisième semaine d’avril et sont arrivés le 18 mai au port de Felixstowe dans le Suffolk, à environ 150 km de Londres. Le rembourrage de la clôture a été fabriqué à Covermaster, à l’extérieur de Toronto, et expédié de Montréal.

«Nous avons vraiment cherché à avoir recours à un système de gazon naturel, a déclaré Cook. Nous optons pour un surface synthétique qui nous aide de plusieurs façons. C’est un peu plus durable, car nous y retournerons l’année prochaine. Si nous utilisions un système de gazon naturel, nous devions tout détruire au bulldozer, le jeter et racheter, le refaire et le jeter de nouveau.»

Seulement trois des 30 équipes des Ligues majeures évoluent sur des surfaces synthétiques: Toronto, Tampa Bay et l’Arizona. Le Rogers Centre à Toronto et le Tropicana Field à St. Petersburg en Floride n’ont jamais eu de gazon naturel. L’Arizona est passé du gazon naturel au synthétique cette saison, comme au Texas lorsque son nouveau stade sera inauguré le printemps prochain.

Le stade olympique, à l’instar de la plupart des terrains de baseball, sera doté d’un avant-champ complet en terre battue plutôt que des plaques de terre battue au niveau des coussins comme à l’époque de la popularité des terrains en gazon synthétique — il y a eu un maximum de 10 terrains en gazon synthétique dans les Ligues majeures de 1977-1978 et de nouveau de 1982 à 1994.

«Je suppose que c’est comme à Toronto ou à Tampa, alors cela ne devrait pas être un problème», a précisé le gérant des Yankees, Aaron Boone.

Toronto joue sur l’AstroTurf 3D Xtreme depuis 2016 et Tampa Bay sur Shaw Sports Turf depuis 2017. Le stade de l’Arizona est passé de l’herbe à Shaw Sports B1K cette année et celui du Texas utilisera Shaw Sports Turf dans le nouveau Globe Life Field l’année prochaine.

«Si nous n’avions jamais joué sur du gazon synthétique, ce serait différent, mais nous avons joué sur ce type de terrain», a expliqué le joueur d’arrêt-court Xander Bogaerts des Red Sox.

Les Yankees et les Red Sox ont joué l’un contre l’autre 2196 fois, avec quatre autres matchs prévus au Yankee Stadium du 30 mai au 2 juin. Les Yankees détiennent l’avantage 1191 à 991 avec 14 matchs nuls, ainsi qu’un avantage de 12-11 en matchs éliminatoires.

Les Red Sox ont été désignés l’équipe hôtesse pour les deux matchs à Londres, mais les Yankees et les Red Sox porteront tous les deux leurs uniformes blancs utilisés à domicile.

La dernière fois que les Yankees ont joué en sol étranger, c’est lors d’une série de deux matchs en lever de rideau de la saison au Tokyo Dome en 2004. Ils avaient alors revêtu le chandail à rayures porté à domicile tandis que les Rays ont eu recours à celui en gris utilisé à l’étranger, même s’ils étaient l’équipe hôtesse.

Le stade olympique accueillera également les principaux matchs des Ligues majeures en 2020, une série entre les Cubs de Chicago et les Cardinals de St. Louis vient en tête de liste.

- Le journaliste pigiste Ken Powtak à Boston a contribué au contenu de cet article.