La Ligue nationale a vaincu la Ligue américaine 3-1 et mérité sa première victoire en 14 ans lors du 81e match des étoiles du baseball majeur présenté au Angel Stadium d'Anaheim, mardi soir.

ASSOCIATED PRESS

«Assez, c'était assez», a lancé le lanceur des Cardinals de St. Louis Adam Wainwright.

Brian McCann, qui a été nommé joueur par excellence, a joué les héros pour la Nationale après deux retraits en septième manche. Le receveur des Braves d'Atlanta a procuré les devants 3-1 en vidant les sentiers à l'aide d'un double de trois points dans la droite.

«Vous rêvez de vivre un moment comme celui-là quand vous êtes jeune. C'était tout simplement génial», a indiqué McCann, qui a été sélectionné cinq fois sur l'équipe d'étoiles de la Nationale.

L'Américaine avait remporté 12 des 13 derniers duels contre la Nationale au match des étoiles du baseball majeur, où l'avantage du terrain en Série mondiale est à l'enjeu. L'Américaine, qui domine aussi les matches interligues depuis plusieurs années, a remporté quatre des six dernières Séries mondiales.

«C'était important. Je pense que l'équipe qui bénéficie de l'avantage du terrain joue mieux à domicile», a déclaré le gérant de la Nationale Charlie Manuel, dont les Phillies de Philadelphie ont atteint les deux dernières Séries mondiales.

«C'est une bonne sensation, c'est même une excellente sensation, a-t-il ajouté. J'ai parlé aux gars avant la rencontre et leur ai confié à quel point l'avantage du terrain était important en Série mondiale.»

Les choses avaient pourtant mal commencé pour la Nationale. Robinson Cano, des Yankees de New York, avait ouvert la marque en cinquième manche en soulevant un haut ballon sacrifice dans la gauche qui avait permis à Evan Longoria, des Rays de Tampa Bay, de croiser le marbre pour l'Américaine.

Longoria avait préalablement soutiré un but sur balles de Hong-Chih Kuo, des Dodgers de Los Angeles. Le lanceur d'origine taïwanaise avait ensuite effectué un mauvais relais au premier coussin, après avoir capté le faible roulant de Joe Mauer des Twins du Minnesota, et les coureurs s'étaient retrouvés en position de marquer.

Le match a été à l'image de la saison jusqu'ici dans les ligues majeures, car les lanceurs des deux ligues ont carrément dominé les frappeurs. Il n'y a d'ailleurs eu aucune longue balle durant la classique annuelle.

Les 54 408 spectateurs présents au stade des Angels de Los Angeles ont donc eu peu de choses à se mettre sous la dent en début de rencontre. Le score était toujours de 0-0 après les quatre premières manches, un phénomène qui ne s'était produit que sept fois auparavant dans l'histoire du match des étoiles.

L'artilleur des Nationals de Washington Matt Capps (1-0) a mérité la victoire après avoir séjourné pendant un tiers de manche sur la butte. Il a néanmoins eu le temps de retirer un frappeur au bâton.

Phil Hughes (0-1), des Yankees, a encaissé la défaite pour l'Américaine. Il a alloué deux points mérités et deux coups sûrs en un tiers de manche.

Le releveur numéro 1 des Dodgers Jonathan Broxton s'est amené au monticule en neuvième manche et a mérité le sauvetage pour la Nationale.

«C'est merveilleux de pouvoir obtenir la victoire et de briser cette séquence», a commenté Broxton à l'issue de la rencontre.

Le partant de la Ligue nationale Ubaldo Jimenez, des Rockies du Colorado, a retiré un frappeur sur trois prises et n'a alloué qu'un coup sûr et un but sur balles en deux manches sur la butte. Son vis-à-vis de l'Américaine, David Price, des Rays, a aussi passé deux manches au monticule, faisant fendre l'air à un frappeur et accordant un seul coup sûr.

Un moment de silence a été tenu avant la rencontre en l'honneur de George M. Steinbrenner, le propriétaire des Yankees qui est décédé à l'âge de 80 ans d'une crise cardiaque mardi matin à son domicile de Tampa, en Floride.

«Ce sont des temps difficiles, à l'occasion d'une grande journée pour le baseball - le match des étoiles - un événement que tous attendent, a dit le gérant de l'Américaine Joe Girardi. Un grand homme du baseball nous a quittés. Il signifiait tant non seulement pour notre organisation, mais pour le baseball, et pour chacun de nous personnellement.»

Derek Jeter a été présenté au marbre par un enregistrement de l'ancien annonceur maison du Yankee Stadium, Bob Sheppard. Le capitaine des meneurs de la section est de l'Américaine a ainsi reçu le même traitement qu'à domicile, mais cette fois ce fut une version match des étoiles de Sheppard, qui est décédé dimanche à l'âge de 99 ans.