Source ID:; App Source:

Ligue nationale: les forces en présence

Ryan Howard (Phillies)... (Photo: AP)

Agrandir

Ryan Howard (Phillies)

Photo: AP

À quelques jours du début de la saison au baseball majeur, voici un aperçu des forces en présence dans la Ligue nationale.

Division Est

1- Phillies de Philadelphie

Les champions en titre ne peuvent pas se permettre une absence prolongée de Cole Hamels. Le gaucher a totalisé 262,1 manches en 2008 (saison et séries) et a récemment ressenti des raideurs à l'épaule. Sa perte pour plusieurs semaines serait immense, puisqu'il y a déjà de l'incertitude au sein du reste de la rotation. Peu d'équipes possèdent trois joueurs offensifs comme Chase Utley, Ryan Howard et Jimmy Rollins.

2- Mets de New York

Débandade annuelle de septembre oblige, les Mets ont pris les grands moyens afin de régler leurs problèmes en relève. L'unité devrait rapidement devenir une force avec l'addition de Francisco Rodriguez et J.J. Putz. David Wright et Jose Reyes font partie de l'élite du baseball et les vétérans Carlos Beltran et Carlos Delgado ont totalisé 65 circuits et 227 points produits l'an dernier. Comme les Phillies après Hamels, c'est un peu maigre chez les partants derrière Johan Santana.

3- Marlins de la Floride

Les Marlins ont pris la décision qui s'imposait en accordant un contrat de six ans et 70 millions à Hanley Ramirez. Jeffrey Loria obtiendra probablement son nouveau stade sur le site de l'ancien Orange Bowl, la présence à long terme de l'arrêt-court devenait donc cruciale. Pendant que Jeremy Hermida continue de décevoir, Jorge Cantu et Dan Uggla permettent aux Marlins de compter sur un noyau offensif adéquat.

4- Braves d'Atlanta

Longtemps synonyme d'excellence au monticule, l'équipe de Bobby Cox a obtenu Javier Vazquez des White Sox pendant l'hiver afin de se donner un semblant d'as. L'ancien des Expos est un lanceur durable, ayant lancé au moins 198 manches chaque saison depuis 2000, mais n'est rien de plus qu'un lanceur de ,500 (127-129 en carrière). L'attaque pourrait-elle survivre à un ralentissement ou à une blessure de l'incroyable Chipper Jones?

5- Nationals de Washington

À part Ryan Zimmerman, c'est assez pathétique comme alignement... Disons qu'il y a des destinations un peu plus in que Washington pour les joueurs autonomes. Si ça continue, ce sont les Américains qui vont s'ennuyer des Expos!

Division Centrale

1- Cubs de Chicago

Pas sûr que ce soit l'idée du siècle d'insérer Milton Bradley dans le vestiaire, mais heureusement pour les Cubs, Lou Piniella ne sera pas du genre à endurer le voltigeur s'il devient une source de distraction. Ça risque de tonner à Wrigley: Soriano, Lee, Ramirez, Bradley, Soto... S'ils restent en santé, les lanceurs partants feront partie des meilleurs de la ligue avec Carlos Zambrano, Ryan Dempster, Ted Lilly et Rich Harden.

2- Cardinals de Saint Louis

Si les Cards ont remporté 86 matchs l'année dernière, c'est en grande partie à cause du meilleur frappeur sur cette planète, Albert Pujols. Le Dominicain est une constante menace pour réussir la triple couronne. Il n'y a aucun gaucher au sein d'une rotation qui a besoin d'un retour en force de Chris Carpenter.

3- Reds de Cincinnati

Il y a quelques années, les Reds avaient un surplus de voltigeurs/cogneurs avec Ken Griffey fils, Adam Dunn, Austin Kearns et Willy Mo Pena. Les quatre joueurs ont déménagé depuis et l'attaque repose maintenant sur le jeune premier Jay Bruce, le Canadien Joey Votto et le deuxième-but Brandon Phillips. La relève est l'affaire de vieux loups et les vétérans Bronson Arroyo et Aaron Harang sont des partants décents au milieu d'une rotation. Si Edinson Volquez et Johnny Cueto lancent à la hauteur de leur talent, Dusty Baker et ses Reds pourraient surprendre.

4- Brewers de Milwaukee

Les Brewers ont pris tous les moyens - l'acquisition de C.C. Sabathia, le congédiement de Ned Yost - qui s'offraient à eux afin d'accéder aux séries pour la première fois depuis 1982, et ça a porté fruit. Mais Sabathia est déjà parti et son départ laisse un trou immense dans la rotation. Ryan Braun et Prince Fielder forment le noyau de l'attaque.

5- Astros de Houston

Assez incroyablement, Mike Hampton est encore dans les majeures! C'est même lui qui s'enligne pour être le deuxième partant derrière Roy Oswalt. Lance Berkman et Carlos Lee n'attirent pas les réflecteurs comme certains autres frappeurs de puissance, mais ont tous deux produit au moins 100 points à chacune de leurs trois dernières saisons. Miguel Tejada et Hunter Pence sont les autres principaux joueurs de cette équipe ordinaire.

6- Pirates de Pittsburgh

Les Pirates sont 315 matchs sous la barre de ,500 (1104-1419) et n'ont pas connu une saison victorieuse depuis 1992. Le nouveau stade n'a rien changé, les Pirates ayant perdu 94 fois ou plus à chacune des quatre dernières saisons. À moins qu'Adam LaRoche ne se transforme en Albert Pujols - c'est une blague! -, les Pirates devraient encore être éliminés en juin.

Division Ouest

1- Dodgers de Los Angeles

Manny Ramirez et Russell Martin sont les deux grandes vedettes à Chavez Ravine, mais il ne faudrait pas oublier Andre Ethier et James Loney, qui ont respectivement conservé des moyennes de ,305 et ,290 en 2008. Talentueux, mais inexpérimentés, ce sont les lanceurs partants Clayton Kershaw et James McDonald qui pourraient décider des fortunes de l'équipe. Les vétérans Rafael Furcal, Casey Blake et Juan Pierre doivent contribuer si les Dodgers veulent participer à leur première Série Mondiale depuis 1988.

2- Giants de San Francisco

Y a-t-il présentement un lanceur plus spectaculaire que Tim Lincecum dans le baseball majeur? Matt Cain est un meilleur lanceur que ne l'indique sa fiche de 8-14 de 2008, et le reste de la rotation sera complétée par trois gauchers: Randy Johnson, Barry Zito et Jonathan Sanchez. C'est beaucoup moins joli en attaque. Benjie Molina, Edgar Renteria et Aaron Rowand ne forment pas tout à fait le type de trio de frappeurs qui fait craindre l'adversaire.

3- Rockies du Colorado

L'équipe des Rocheuses a fait une sérieuse chute en 2008. Après avoir participé à la première finale de leur histoire l'année précédente, les Rockies n'ont jamais été dans le coup. Et avec le départ de Matt Holliday, ils ne le seront pas davantage en 2009 si le jeune Troy Tulowitzki ne rebondit pas.

4- Diamondbacks de l'Arizona

Brandon Webb (22-7, 3,30, 183 retraits sur des prises en 2008) et Dan Haren (16-8, 3,33 et 206) ont été dominants la saison dernière et constituent la principale force des D-backs. Une jeune équipe talentueuse, qui risque de devoir être créative afin de marquer suffisamment de points certains soirs. À défaut de posséder un véritable frappeur de puissance, les Diamondbacks comptent sur plusieurs réguliers qui se débrouillent bien au bâton.

5- Padres de San Diego

Équipe en reconstruction, composée en grande partie d'illustres inconnus. L'amateur moyen reconnaîtra Jake Peavy, Adrian Gonzalez, Brian Giles et c'est à peu près tout.

À lire demain: présentation de la Ligue américaine




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer