Un juge a suspendu la poursuite déposée par l'entraîneur d'athlétisme Jon Drummond contre Tyson Gay et l'Agence antidopage américaine (USADA), estimant que celle-ci devait pour l'instant être réglée en arbitrage et non pas dans un cour fédérale.

Publié le 25 sept. 2014
ASSOCIATED PRESS

Drummond poursuit Gay et l'USADA pour diffamation. Il prétend que les allégations de l'ex-sprinteur, qui dit que Drummond l'a encouragé à utiliser des produits dopants, sont fausses et entachent sa réputation. Il prétend également que l'USADA songe à le bannir à vie en raison des allégations de Gay, détenteur du record américain sur 100 mètres et autrefois dirigé par Drummond.

Le juge de la Cour de district des États-Unis Reed O'Connor a convenu mercredi que la diffamation alléguée à l'endroit de Drummond est liée à la possible suspension à vie de ce dernier, une cause qui se trouve présentement devant un arbitre. O'Connor a donc suspendu la poursuite tant que l'arbitre n'aura pas rendu son jugement.

L'USADA et l'avocat de Drummond n'ont pas commenté cette décision.