Brent Lakatos (T53) a bouclé son séjour en Suisse de brillante façon, lundi, en remportant deux médailles d’or à la rencontre de para-athlétisme Daniela Jutzeler Memorial disputée du côté d’Arbon.

Sportcom

Fidèle à ses habitudes, l’athlète originaire de Dorval a amorcé sa journée en force en signant un temps de 1 min 39,90 s au 800 m pour devancer le Français Nicolas Brignone (+0,16 seconde) et l’Américain Brian Siemann (+0,55 seconde).

Les succès de Lakatos se sont poursuivis à peine quelques heures plus tard, alors qu’il était de retour en piste pour le 1500 m, où il a récolté son deuxième triomphe du jour avec un chrono de 2 min 52,69 s.

Le Suisse Marcel Hug (T54) et le Russe Alexey Bychenok (T54) ont complété le podium à cette épreuve, alors que les Canadiens Tristan Smyth et Joshua Cassidy ont terminé neuvième et dixième, dans l’ordre.

Le Québécois a finalement mis un terme à sa journée de travail en prenant le septième rang du 5000 m T53-T54, concluant à 5,18 secondes du vainqueur, l’Américain Daniel Romanchuk (10 min 19,32 s). Le Britannique David Weir et l’Américain Aaron Pike, tous deux de la catégorie T54, ont respectivement obtenu l’argent et le bronze.

Brent Lakatos peut donc dire mission accomplie pour son périple en Suisse. En trois sorties au cours des deux dernières semaines, soit le Grand Prix de Nottwil, les Championnats suisses ouverts et le Daniela Jutzeler Memorial, l’athlète de 40 ans a récolté un total de 10 médailles, dont sept en or.