(Paris) La finale de la Ligue de diamant à Zurich et les compétitions de Londres et Rabat ont été annulées mardi en raison de la pandémie de COVID-19, alors que d’autres réunions du circuit majeur de l’athlétisme mondial ont été reprogrammées en septembre et octobre.  

Agence France-Presse

Aucune compétition de la Ligue de diamant, dont le coup d’envoi devait être donné le 17 avril à Doha (Qatar), ne pourra ainsi se dérouler avant la mi-août et chaque organisateur aura toute la latitude pour adapter son programme et la forme de ses compétitions, a annoncé mardi la Ligue dans un communiqué.

« La Ligue de diamant 2020 ne sera pas une série d’évènements structurés menant à une finale, comme c’était habituellement le cas. En raison des actuels écarts dans l’entraînement et les possibilités de voyager, il est impossible d’assurer des règles du jeu et un système de qualification équitable en 2020. Les athlètes ne gagneront donc pas de points en Ligue de diamant cette saison et il n’y aura pas une seule finale à 24 disciplines à Zurich comme prévu initialement. Chaque organisateur de réunion examinera et annoncera le format de sa compétition et les disciplines incluses deux mois avant la manifestation afin de pouvoir travailler avec les conditions en vigueur fixées par son gouvernement », a précisé la Ligue de diamant.

Trois réunions sont purement et simplement annulées : Rabat (le 31 mai), Londres (4 juillet) et la finale de Zurich (9-11 septembre) et le circuit devrait débuter le 14 août à Monaco, suivi des compétitions de Gateshead (16 août) et de Stockholm (23 août).

D’autres réunions ont été reportés à septembre : Lausanne (le 2), Bruxelles (le 4), Paris (le 6), Rome/Naples (le 17) et Shanghai (le 19). Suivront, en octobre, Eugene (le 4), Doha (le 9) et un réunion en Chine (le 17), dans un lieu encore à déterminer.

La réunion Ligue de diamant d’Oslo, qui aura lieu le 11 juin, a lui d’ores et déjà modifié son format pour se rapprocher d’une exhibition.