Une désagréable surprise émanant du ministère de l’Éducation attendait le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), ces derniers jours. Si les compétitions sont désormais permises tant que le niveau d’alerte régionale reste au vert ou jaune, on précise maintenant « qu’on doit éviter de participer à un événement regroupant des élèves d’autres écoles si des cas de COVID ont été détectés dans l’école, peu importe le niveau d’alerte où elle est située », lit-on dans la dernière foire aux questions distribuée récemment dans le milieu scolaire.

Carl Tardif
LE SOLEIL

« Pour nous, ça change la donne. Il s’agit d’une problématique qu’on n’avait pas vue venir. On ne l’a pas su lors de l’annonce de vendredi dernier sur la reprise du sport scolaire, on l’a appris hier [lundi]. On n’avait pas été informé de cela. On savait qu’il y aurait des matchs annulés à cause de la COVID, mais il risque d’y en avoir beaucoup plus avec cette règle », explique Mathieu Rousseau, directeur général de la branche Québec / Chaudière-Appalaches du RSEQ.

> Lisez la suite sur le site du quotidien Le Soleil