Poppy est une jeune golden retriever de 9 mois. Enjouée et affectueuse, elle est toujours prête à suivre ses maîtres en quête de nouvelles aventures. Elle est surtout le symbole de la nouvelle vie de Patrick Chan, retraité du patinage artistique depuis tout juste un an.

Pascal Milano Pascal Milano
La Presse

« Mon horaire était trop occupé et je n’étais pas assez souvent chez moi. Je n’avais même pas de domicile fixe. Maintenant, je vis à Vancouver et j’ai la chance d’avoir une vie un peu plus normale avec un chien comme compagnon », raconte-t-il en entrevue téléphonique.

PHOTO TIRÉE D’INSTAGRAM

Patrick Chan et sa copine Elizabeth Putnam en compagnie de Poppy

Médaillé d’or à l’épreuve par équipe aux Jeux olympiques de PyeongChang et triple champion du monde, Chan a pris sa retraite de la compétition le 16 avril 2018. À 27 ans, il sentait que le temps était venu de passer à autre chose. Avec la nouvelle génération de patineurs, le niveau de difficulté augmentait de compétition en compétition.

Il est maintenant commun de voir les athlètes multiplier les quadruples sauts au cours du même programme. « C’est un sport différent qu’à mes débuts, indique Chan, qui fera partie du spectacle des Étoiles sur glace, demain soir à la Place Bell de Laval. La décision n’était pas difficile à prendre parce que mon corps et mon cœur me disaient que j’avais accompli tout ce que je pouvais accomplir. »

« J’étais prêt à passer à autre chose et à regarder d’autres possibilités. »

Première grande décision : choisir où poser ses valises pour de bon. En compagnie de sa copine, Elizabeth Putnam – aussi une ancienne patineuse –, le natif de Toronto a mis le cap sur Vancouver. Là-bas, il peut assouvir sa passion pour les sports extérieurs en étant libéré des restrictions causées par sa carrière.

« En décembre, ça faisait quatre ans que je n’avais pas fait de ski, illustre-t-il. J’étais libre, heureux et enthousiaste, mais peut-être un peu trop. J’ai eu un accident et je me suis blessé aux ligaments du genou gauche. Ça a ralenti mes aventures, mais à Vancouver, j’ai toujours envie de faire des activités à l’extérieur. »

« Encore une année ou deux »

Sur la côte Ouest, Chan a ensuite établi une liste d’intérêts et de possibilités qu’il pourrait explorer. Dans une ville marquée par un marché hors de prix, un domaine est ressorti en particulier : l’immobilier.

« J’ai un grand intérêt pour devenir agent immobilier, mais ça impliquerait un changement majeur. En tant qu’agent, je devrais mettre toute mon énergie là-dedans et je ne pourrais pas patiner en même temps. Je ne suis pas encore prêt, parce que je peux encore donner beaucoup au patinage canadien. J’aimerais encore continuer pendant une année ou deux. »

En effet, depuis sa retraite, Chan a continué à effectuer des tournées à travers le pays. L’automne dernier et après des derniers Jeux olympiques fructueux, il a participé au « Thank You Canada Tour ». Du 26 avril au 16 mai, il est l’un des membres du spectacle Étoiles sur glace. Il apprécie particulièrement ces rendez-vous qui lui permettent de patiner plus librement et de se concentrer sur le côté artistique plutôt que sur les habiletés techniques.

Le cordon est donc difficile à couper, d’autant qu’il fait partager ses expériences à de jeunes patineurs canadiens. Il rêve d’ailleurs d’ouvrir une école de patinage avec sa conjointe. En attendant que cela se réalise, le couple se rend souvent en Chine pour offrir des séminaires et enseigner à de jeunes patineurs.

« Avec les Jeux olympiques qui approchent en 2022, la Chine essaie de faire grandir le patinage. On travaille avec l’une des sept entreprises privées qui gèrent des jeunes patineurs. On nous a demandé de donner une direction et de les aider à planifier une stratégie de développement. En même temps, ils enverront leurs patineurs à Vancouver pour un camp de deux semaines au mois d’août. »

« Plus tard, on va essayer d’avoir de bonnes relations avec les six autres entreprises et peut-être faire d’autres camps. C’est une nouvelle occasion, et on espère que ça va grandir », conclut Chan.

PHOTO TIRÉE DU COMPTE TWITTER @STARSONICE

Kurt Browning

« Une tournée avec deux légendes »

L’étape lavalloise de Stars on Ice permettra de voir à l’œuvre différentes générations de patineurs. Kurt Browning effectue ainsi son retour après avoir arrêté les spectacles en 2017. « Il est toujours jeune de cœur et d’âme. Ça l’inspire de se retrouver avec des patineurs plus jeunes, mais il m’inspire moi aussi, indique Chan. Je le connais depuis que j’ai 12-13 ans, et il est l’un de mes héros. C’est spécial de le voir tous les jours et de partager des moments ensemble. Des fois, j’oublie, puis je me dis : “Je fais une tournée avec Kurt Browning et Elvis Stojko, deux légendes.” » Les champions du monde en danse, le couple français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, qui s’entraînent à Montréal, participeront également au spectacle demain.

La liste des patineurs

Patrick Chan Kurt Browning Elvis Stojko Kaetlyn Osmond Meagan Duhamel et Eric Radford Evgenia Medvedeva Kaitlyn Weaver et Andrew Poje Nam Nguyen Piper Gilles et Paul Poirier Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron