Source ID:; App Source:

Comment éviter les gras trans dans les tourtières?

Danielle Cantin fait ses tourtières du temps des... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

Danielle Cantin fait ses tourtières du temps des Fêtes avec son mari Robert, sa fille Isabelle et ses petits enfants Félix, 5 ans, Émilie, 8 ans et Ève, 1an.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Les États-Unis veulent bannir les vilains gras trans. Vilains, parce qu'ils ont le double désavantage de faire grimper les taux de mauvais cholestérol et de faire baisser les taux de bon cholestérol.

La Food and Drug Administration (FDA) a annoncé, le 7 novembre, qu'elle considérait dorénavant les huiles partiellement hydrogénées (principale source de gras trans dans notre alimentation) comme n'étant pas «généralement reconnues comme sûres».

Cette décision évitera aux Américains, chaque année, 20 000 crises cardiaques et 7000 morts causées par des maladies du coeur, si elle est confirmée après une période de 60 jours de consultation.

Danielle Cantin, de North Hatley, s'apprêtait à faire une douzaine de tourtières avec sa fille et ses petits-enfants, quand elle a lu la nouvelle. «Depuis toujours, mes grands-mères et ma mère ont utilisé le shortening»pour faire leurs croûtes, a-t-elle écrit à La Presse.

Or, le shortening est une source de mauvais gras trans. Ne vous laissez pas berner par la mention «tout végétal» sur le paquet: une brique de shortening Crisco contient 17 g de gras trans.

Huile d'olive ou de canola

«J'ai vu qu'on peut faire la pâte avec du beurre, mais est-ce mieux?», demande Mme Cantin. Oui, selon Geneviève Nadeau, présidente de Nadeau Nutrition. «Le beurre est meilleur que le shortening, puisqu'il ne contient pas de gras trans industriels, indique-t-elle. Les gras trans que renferme le beurre sont produits naturellement par les bovins, et ne semblent pas dommageables lorsqu'on les compare aux gras trans industriels.» Principal avantage du beurre, selon la nutritionniste? «C'est meilleur au goût», tranche-t-elle.

La façon la plus saine de faire des croûtes, c'est toutefois «d'utiliser de l'huile d'olive ou de canola», dit Mme Nadeau. Ricardo propose une recette que vous pouvez consulter ici: www.ricardocuisine.com. Même si vous mitonnez des tourtières plutôt que des tartes, n'omettez pas le miel. «Le miel doit aider à obtenir une belle dorure», avance la nutritionniste. Seul désavantage: il ne faut pas s'attendre à obtenir une croûte aussi tendre et feuilletée.

Ne pas croire au père Noël

Dernière option: «On peut toujours utiliser le saindoux ou Tenderflake», admet Mme Nadeau. Fait de gras de porc, il contient des gras trans, mais ils ne sont pas industriels.

Il ne faut cependant pas croire que le père Noël - ou la pâte santé au Tenderflake- existe. «Les pâtes brisées resteront toujours des pâtes brisées, souligne Mme Nadeau. C'est gras. Point à la ligne.» Si on préfère ne pas sacrifier la texture - et donc ne pas utiliser d'huile d'olive ou de canola -, on n'a qu'à manger moins de plats en croûte. «Et savourer davantage chacune de nos bouchées», conseille la nutritionniste, qui ne cache pas son amour des tartes.

Mme Cantin a préparé ses pâtés à la viande avec du Tenderflake. «Ils sont délicieux, a-t-elle témoigné. La pâte est très feuilletée.»

Que les inconditionnels du Crisco se rassurent: Santé Canada ne semble pas pressé de bannir les gras trans ici. «Santé Canada est au courant des mesures proposées par la FDA des États-Unis et il suivra de près leur mise en oeuvre, lit-on dans une déclaration que le Ministère fédéral a transmise à La Presse. Santé Canada est heureux des progrès accomplis et continue d'encourager l'industrie à réduire autant que possible la teneur des aliments en gras trans.»

Les États-Unis veulent bannir les... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Découvrez cinq aliments contenant de vilains gras trans

Palmiers sucrés

3 g de gras trans pour un palmier.

Coupables: huiles de canola, de soya et de palme hydrogénées. «"Hydrogéné" veut dire que le gras a été solidifié à température pièce, donc que sa forme chimique est maintenant trans, c'est-à-dire plus stable», explique la nutritionniste Geneviève Nadeau.

Les États-Unis veulent bannir les... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Maïs éclaté à saveur de beurre Jiffy Pop

3 g de gras trans pour 40 g de maïs éclaté (environ le quart du contenant).

Coupable: huile de soya et de coton hydrogénée, deuxième ingrédient après le maïs.

Les États-Unis veulent bannir les... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE) - image 4.0

Agrandir

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Biscuits rennes Pillsbury

2,5 g de gras trans pour deux biscuits.

Coupable: shortening d'huile de soya et de coton, troisième ingrédient après la farine et le sucre.

Les États-Unis veulent bannir les... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE) - image 5.0

Agrandir

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Glaçage au chocolat au lait Betty Crocker

2 g de gras trans pour deux cuillerées à soupe de glaçage.

Coupable: shortening d'huile de soya et/ou de coton, deuxième ingrédient après le sucre.

Les États-Unis veulent bannir les... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE) - image 6.0

Agrandir

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Sablés Normandie

1 g de gras trans pour 4 biscuits.

Coupables: huile de palmiste hydrogénée dans l'enrobage chocolaté et shortening d'huile végétale (huiles de soya et de coton) dans les biscuits.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer