Des photos magnifiques et des histoires captivantes : les beaux livres offrent un contenu de qualité et envoûtant pour tous ceux qui osent les parcourir. Voici des livres à offrir, ou à s’offrir, qui parlent d’art et de culture.

Publié le 7 déc. 2021
Nathalie Collard
Nathalie Collard La Presse

Des amis mythiques

Après la balado, le livre. Les deux hommes plus grands que nature — le 44e président des États-Unis et l’auteur-compositeur-interprète — échangent sur toutes sortes de sujets : l’amour, la famille, l’amitié, l’Amérique… Avec plus de 330 photos et des extraits qui n’avaient pas été diffusés dans la balado (huit épisodes d’environ une heure diffusés pour la première fois en février dernier), c’est comme si on assistait à cette conversation entre deux amis qui ont une perspective absolument unique sur la vie.

Born in the USA – Rêves, mythes, musique, Barack Obama et Bruce Springsteen,traduit de l’anglais (États-Unis) par Nicolas Richard, Fayard, 320 pages.

La fabrication d’un succès

IMAGE FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Lynda Lemay – Il était une fois mes chansons, de Baptise Vignol

Adorée en France, où elle a bénéficié de l’appui bienveillant de Charles Aznavour au début de sa carrière, Lynda Lemay y a vendu plus de 4 millions d’albums. Ce livre, écrit d’un point de vue français, la présente donc comme songwriter (ah, ces Français et leurs anglicismes !). Passé ces quelques irritants, les admirateurs plongeront avec bonheur dans l’histoire de l’auteure-compositrice-interprète qui revient sur des étapes marquantes de sa vie, et qui explique comment elle fabrique ses chansons atypiques.

Lynda Lemay – Il était une fois mes chansons, Baptiste Vignol, Gründ, 240 pages.

Amélie sous tous les angles

IMAGE FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Phénomène – Portraits d’Amélie Nothomb, de Marianne Rosenstiehl

Durant 15 ans, Marianne Rosenstiehl, habituée à photographier les stars, a été la photographe officielle d’Amélie Nothomb, de qui elle devenue l’amie. Elle nous offre 120 photos inédites qui nous montrent l’écrivaine belge comme on l’a rarement vue. En accompagnement, la retranscription de l’émission À voix nue (France Culture), soit cinq heures d’entretien avec cette auteure prolifique qui nous raconte son enfance et nous explique son processus d’écriture et ses influences. Un vrai cadeau !

Phénomène — Portraits d’Amélie Nothomb, Marianne Rosenstiehl, Gründ, 188 pages.

Revisiter Sir Paul

IMAGE FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Paul McCartney — Paroles et souvenirs : de 1956 à aujourd’hui, de Buchet Chastel

Se raconter en 154 chansons. Un beau défi que relève Paul McCartney dans ce coffret qui ressemble à un journal intime, enrichi de photos, de lettres et de documents inédits. L’ex-Beatle, qui aura 80 ans en juin prochain, revient sur son parcours exceptionnel. Témoin de plusieurs époques qu’il a marquées comme membre du célèbre quatuor, mais aussi avec son groupe Wings et comme artiste solo, McCartney donne l’impression qu’il est éternel. Ce coffret nous promet des heures de découvertes et de bonheur.

Paul McCartney — Paroles et souvenirs : de 1956 à aujourd’hui, Buchet Chastel, 912 pages.

Les mères veilleuses

IMAGE FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Les matriarches, de Nadia Ferroukhi

La photoreporter Nadia Ferroukhi a parcouru le monde à la recherche de sociétés dirigées par des femmes. Sa quête l’a entre autres menée en Chine, en Bretagne et au Mexique. Au total, elle nous présente 10 communautés matriarcales marquées par la collaboration plutôt que par la domination propre aux sociétés patriarcales. Un voyage passionnant, illustré par des photos magnifiques. Ce livre a droit à une présentation de la journaliste, auteure et productrice Laure Adler. Un gage supplémentaire de qualité.

Les matriarches, Nadia Ferroukhi, présenté par Laure Adler, Albin Michel, 176 pages.

Les années clip

IMAGE FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Québec 80 – La pop culture pour…, de Tristan Demers et Jean-Sébastien Girard

Ceux et celles qui ont vécu les années 1980 ne les oublieront jamais : vidéoclip Thriller, de Michael Jackson, jeux Super Mario Bros et chute du mur de Berlin, c’est une décennie marquante dont les traces sont encore visibles aujourd’hui. Les deux auteurs, qui se disent nostalgiques de cette époque, ont travaillé fort pour rassembler des archives visuelles qui ont marqué notre imaginaire collectif. Leur enthousiasme est contagieux.

Québec 80 – La pop culture pour les irréductibles nostalgiques du cube Rubik, des vêtements fluos et de Peau de banane, Tristan Demers et Jean-Sébastien Girard, Les Éditions de l’Homme, 144 pages.

Douce prescription

IMAGE FOURNIE PAR L’ÉDITEUR

Service essentiel — Comment prendre soin de sa santé culturelle, d’Émilie Perreault

Après nous avoir offert son très beau livre Faire œuvre utile, la journaliste Émilie Perreault poursuit sur sa lancée avec cette recherche fouillée sur l’effet de la culture sur notre équilibre personnel. Il suffit de penser aux sombres périodes de confinement des derniers mois pour nous convaincre à quel point la culture est essentielle dans nos vies. Ce livre est donc une invitation à entrer en contact avec l’art sous toutes ses formes. C’est le plus beau des cadeaux qu’on puisse (se) faire.

Service essentiel — Comment prendre soin de sa santé culturelle, Émilie Perreault, Cardinal, 184 pages.