La lecture n’a jamais été aussi en vogue que par les temps qui courent, alors que son chez-soi est devenu un refuge où s’évader par les livres. Mais des bouquins qui s’accumulent et qu’on ne sait plus où ranger, ça nuit rapidement à l’harmonie d’une pièce — et même d’une maison au complet. Trucs et conseils pour mettre ses livres en valeur.

Publié le 2 février
Laila Maalouf
Laila Maalouf La Presse

Bien souvent, le désordre commence par les livres ; Vanessa Sicotte le sait d’expérience. L’une des demandes que reçoit le plus souvent la créatrice et experte déco, qui est aussi la créatrice du blogue Damask & Dentelle, vient justement de grands lecteurs qui cherchent des moyens efficaces pour disposer leurs livres avec éclat, à mesure que leur collection grandit.

J’ai toujours trouvé que le livre est un des objets les plus beaux avec lesquels décorer.

Vanessa Sicotte, experte déco

« Avoir des livres dans une maison, c’est comme si on exprimait une certaine forme d’ouverture, de curiosité, d’humilité par rapport à ce qu’on ne sait pas, mais aussi, dans le cas des romans, une certaine forme d’évasion – et en ce moment, on sait qu’on a besoin de s’évader ! », dit celle qui se décrit elle-même comme une « féroce lectrice ».

Chez elle, les livres sont partout. Sur les tables, sur le dessus des meubles… Ou encore en guise de table de chevet, qu’on construit avec une pile de grosses briques aux couvertures colorées.

Dans les appartements typiquement montréalais où un long corridor traverse l’espace de part en part, elle recommande d’ailleurs toujours à ses clients d’installer une enfilade d’étagères remplies de livres — assez haut, évidemment, pour que personne ne se frappe la tête. « Je trouve que c’est tellement une belle façon d’optimiser l’espace et de donner un peu de caractère à cet endroit qui est autrement juste un lieu de passage », dit Vanessa Sicotte.

Multiplier les lieux de lecture

Chez Tania Trudel également, les livres ont envahi toutes les pièces. Dans son lieu de prédilection pour la lecture, la spécialiste en revalorisation, styliste et fondatrice d’Aube Design a classé des livres de tous genres par couleur, après avoir trouvé l’idée sur Pinterest. Mais cette façon de faire n’a pas fait l’unanimité d’emblée… « Mon mari aime moins ça, mais il s’est habitué. Il est très cartésien, donc par thématique ou par auteur, ce serait plus logique pour lui », confie-t-elle. Celui-ci a d’ailleurs un autre coin lecture dans le salon où il aime bien s’installer en sirotant un verre, et où se trouve quantité de livres — notamment sur le scotch — à proximité de ses bouteilles.

  • La créatrice d’Aube Design, Tania Trudel, a disposé les livres par couleur dans cette pièce.

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    La créatrice d’Aube Design, Tania Trudel, a disposé les livres par couleur dans cette pièce.

  • Chez la créatrice d’Aube Design Tania Trudel, le coin lecture de prédilection de son mari

    PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

    Chez la créatrice d’Aube Design Tania Trudel, le coin lecture de prédilection de son mari

1/2
  •  
  •  

Leurs romans, eux, éliront bientôt domicile dans la nouvelle bibliothèque conçue par un ébéniste dans un style Mid-Century, plus épuré et classique, et qui sera installée dans la chambre à coucher, où ils lisent le soir.

Malgré cette propension à disperser les livres dans toutes les pièces, la tendance est encore aux bibliothèques qui occupent tout un mur dans le salon. Et même parfois l’espace au-dessus du cadre de porte, précise Maxime Lebeuf, fondateur de L’Atelier des compagnons, qui travaille régulièrement sur ce genre de projet sur mesure, toujours très demandé. « L’idée, c’est de combler l’espace existant », précise-t-il, mais encore faut-il avoir des murs qui puissent supporter tout le poids qui viendra peser sur les tablettes.

  • Dans la bibliothèque construite par le conjoint de Vanessa Sicotte, le côté des tablettes a été arrondi pour venir s’agencer au style de la maison, qui date de 1920.

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

    Dans la bibliothèque construite par le conjoint de Vanessa Sicotte, le côté des tablettes a été arrondi pour venir s’agencer au style de la maison, qui date de 1920.

  • On voit ici le haut arrondi de la bibliothèque.

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

    On voit ici le haut arrondi de la bibliothèque.

1/2
  •  
  •  

Le conjoint de Vanessa Sicotte a lui-même construit dans ses temps libres (et même si ce n’est pas du tout son métier) une petite bibliothèque murale en coin, dont le côté et le haut des tablettes ont été arrondis pour venir s’agencer au style de la maison, qui date de 1920. Et sur les étagères, on trouve tant des livres que de petits objets de toutes sortes.

Une bibliothèque qui n’est meublée que de livres, ça peut vite devenir très massif — à moins que ce soit là le concept. C’est important d’ajouter des bibelots ou de petites œuvres d’art entre les livres pour venir les mettre en valeur et faire respirer.

Vanessa Sicotte, experte déco

« C’est pour ça qu’on dit toujours de disposer les livres à la verticale et à l’horizontale. On va vraiment travailler avec les volumes pour se donner un petit peu de variété », explique la créatrice.

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Vanessa Sicotte suggère d’ajouter des bibelots ou de petites œuvres d’art entre les livres, qu’on prendra soin de disposer tant à la verticale qu’à l’horizontale.

Son truc pour savoir si l’effet visuel est réussi ? Prendre une photo avec son téléphone et regarder le résultat en deux dimensions, ce qui permettra d’avoir une tout autre perspective.

Et les chambres d’enfants ?

Tania Trudel admet avoir « un peu perdu le contrôle » dans les chambres de ses aînés, qui sont tous les trois de grands lecteurs. Mais celle du petit dernier, Valois, 4 ans, abrite un coin lecture douillet et soigneusement pensé. Le concept est simple : un matelas au sol avec des coussins, un porte-revues bien rempli par terre et de petites étagères sur deux niveaux, à une hauteur facilement accessible pour lui permettre de ranger lui-même ses livres de face.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Le coin lecture de Valois, 4 ans

Vanessa Sicotte suggère également de loger quelques livres dans une petite caisse en bois avec des roulettes — comme celles qui sont utilisées pour le rangement des jouets. Ils pourront ainsi facilement le suivre jusqu’à l’endroit où il aura envie de lire !

Consultez le compte de Vanessa Sicotte
Consultez le site de Tania Trudel
Consultez le site de L’Atelier des compagnons