Elles ont d’abord été créées pour décorer une chambre de bébé, mais les affiches animalières de Marie-Michèle Desmarais trouvent très bien leur place au-dessus du sofa ou sur le manteau du foyer. Dans sa nouvelle collection Fusain Boréal, l’artiste derrière Le Nid atelier a collaboré avec cinq photographes canadiens pour mettre en vedette les animaux de nos forêts.

Valérie Simard Valérie Simard
La Presse

Marie-Michèle Desmarais dessine, depuis 2016, des animaux au fusain qu’elle imprime ensuite sur papier ou sur toile. Ses dessins sont généralement réalisés à partir de collages d’inspiration composés de plusieurs photos. Pour sa plus récente collection de neuf œuvres, l’artiste de Magog, dans les Cantons-de-l’Est, s’est inspirée de clichés réalisés par des photographes animaliers pour en faire des illustrations plutôt fidèles à l’original. Elle souhaite ainsi mettre l’accent sur le temps investi dans chaque image. « Par exemple, avec le loup [l’un de ses coups de cœur], il y a tout le temps que j’ai passé derrière l’œuvre, trait par trait, à aller faire ressortir certains éléments de la photo, mais c’est aussi tout le temps que le photographe a passé à attendre le moment parfait, à saisir ce regard-là en particulier. »

PHOTO FOURNIE PAR LE NID ATELIER

Marie-Michèle Desmarais, l’artiste derrière Le Nid atelier

Orthophoniste de métier, Marie-Michèle Desmarais a aussi étudié le dessin à l’Université Concordia. D’abord portraitiste, elle s’est tournée vers la faune animalière avec la naissance de sa première fille.

J’étais enceinte de ma première. Je préparais mon nid. Je cherchais quelque chose qui allait être doux, épuré, qui allait passer à travers le temps, à mesure que l’enfant grandit. J’ai créé ces petits animaux-là.

Marie-Michèle Desmarais

« C’est comme si, avec les hormones de grossesse et le cheminement vers la maternité, ça a fait ressortir mes passions, au fond : le dessin et les animaux. »

Près du zoo

L’artiste relie son intérêt pour les animaux à son enfance, à Granby. « Mes parents ont [un laissez-passer] à vie au zoo. Donc, tous les matins, ma marche matinale se déroulait au zoo. À l’époque, on pouvait nourrir les animaux, il y avait même des animaux en liberté. Ma mère préparait une petite orange avec du chocolat chaque matin pour les éléphants. C’est une belle manière de s’imprégner du monde animal. Mais, tout ça, je l’ai réalisé plus tard. »

  • Affiche Le Loup, d’après une photo de Chad Barry, offerte sur papier et sur canevas en divers formats

    PHOTO FOURNIE PAR LE NID ATELIER

    Affiche Le Loup, d’après une photo de Chad Barry, offerte sur papier et sur canevas en divers formats

  • Affiche Le Loup, de plus près

    PHOTO FOURNIE PAR LE NID ATELIER

    Affiche Le Loup, de plus près

  • Affiche Adorables bébés renards, offerte sur papier et sur canevas en divers formats

    PHOTO FOURNIE PAR LE NID ATELIER

    Affiche Adorables bébés renards, offerte sur papier et sur canevas en divers formats

  • Duo d’affiches Porcs-épics, d’après des photos de Julie & Eric, Wildlife & Nature, et Julie Audet, offert sur papier et sur canevas en divers formats

    PHOTO FOURNIE PAR LE NID ATELIER

    Duo d’affiches Porcs-épics, d’après des photos de Julie & Eric, Wildlife & Nature, et Julie Audet, offert sur papier et sur canevas en divers formats

  • Marie-Michèle Desmarais pose souvent son chevalet aux côtés de ses filles.

    PHOTO FOURNIE PAR LE NID ATELIER

    Marie-Michèle Desmarais pose souvent son chevalet aux côtés de ses filles.

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du fusain, Marie-Michèle Desmarais apprécie la douceur et les contrastes. « On utilise surtout le fusain pour faire des sketches, des produits qui ne sont pas nécessairement finis, un départ à une peinture, souligne-t-elle. Je trouve que ça permet d’aller chercher de la profondeur. Ce n’est pas la couleur qui va venir nous animer en premier, mais le regard, la patte, le détail. »

Déclinés en affiches grand ou petit format et en cartes de souhaits, les produits du Nid atelier sont offerts en ligne, ainsi que dans 35 boutiques au Québec et en Ontario, dont à la Fabrique 1840 des magasins Simons depuis janvier dernier.