Source ID:12a8dc42-fb98-40ce-92e3-0d7f530460ac; App Source:alfamedia

Le chic métallique

Pour la cuisine qu'une cliente désirait fonctionnelle, lumineuse... (Photo François Roy, La Presse)

Agrandir

Pour la cuisine qu'une cliente désirait fonctionnelle, lumineuse et chaleureuse, la designer d'intérieur Manon Leblanc a spontanément pensé à des poignées au fini laiton brossé. «Elles allaient de soi avec les armoires du bas et de l'îlot, d'une couleur naturelle aux reflets dorés, indique-t-elle. J'ai ensuite choisi un luminaire pour agencer le tout.»

Photo François Roy, La Presse

Les finis métalliques s'immiscent presque partout pour réchauffer l'atmosphère et procurer une touche d'élégance.

Heureux alliages

Une cuisine peut être à la fois extrêmement belle, comme dans les pages d'un magazine, et chaleureuse, croit Catherine B. de la Sablonnière.

«Elle doit être spéciale, pour envelopper tous nos moments précieux passés en famille et entre amis, estime-t-elle. Elle doit aussi évidemment être très pratique.»

Designer cuisiniste corporative chez Ateliers Jacob|Tendances & Concept, elle s'est inspirée des dernières tendances pour créer un lieu inusité et intemporel.

«Le laiton revient beaucoup à la mode, constate-t-elle. J'ai opté pour du laiton patiné, moins brillant, qui amène une belle douceur. Il se marie bien avec le mat.»

L'espace dont elle disposait étant vaste, elle a créé un contraste frappant entre le coin repas, véritable cocon avec sa volumineuse banquette de velours rouge, mise en valeur par les armoires noires laquées, peu lustrées, et la zone destinée à la préparation. La hotte en acier et en laiton de même que les portes du réfrigérateur et du garde-manger en laiton, réalisées par Projet acier Montréal, attirent tout autant l'attention.

«Il fallait trouver un équilibre parfait entre les textures et les formes, souligne Mme de la Sablonnière. C'est important quand on utilise du métal, au look imposant. Les armoires, d'une matière noble et d'une couleur douce, forment un écrin autour du laiton.»

Le trait d'union entre ces deux espaces totalement différents? Les luminaires en laiton installés au-dessus de la banquette, distribués par Iluce Concepts.

«Le laiton était partout dans les années 90. Il revient sous d'autres formes, agencé avec des couleurs différentes. Les gens recherchent de beaux finis, moins froids.

Dans la cuisine conçue par Catherine B. de... (Photo François Roy, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Dans la cuisine conçue par Catherine B. de la Sablonnière, de chez Ateliers Jacob|Tendances & Concept, la hotte en acier et en laiton attire l'attention. Celle-ci a été réalisée par Projet acier Montréal.

Photo François Roy, La Presse

Diverses combinaisons

En parcourant notamment les salons à Milan et à Paris, où pointent les tendances bien avant qu'elles ne traversent l'Atlantique, Françoise Dion, directrice nationale de la spécification chez Richelieu, a constaté le mélange de différents métaux.

«Le laiton, le chrome, le cuivre se marient bien, constate-t-elle. Il y a des gens à qui cela fait peur. C'est pourquoi il y a l'or rose. On suit la mode, où l'on voit une recrudescence du rose.»

Le défi, pour Richelieu, est de proposer de la quincaillerie décorative qui s'arrime avec les finis d'un nombre incalculable de produits et de fabricants partout dans le monde. À la fin de 2017, sa toute dernière collection comptait 46 nouveaux finis. Un record.

Mme Dion note un retour de l'opulence. «Il y a différentes tendances, ce n'est pas dans tous les cas, tempère-t-elle. Mais à Paris, en janvier, si on n'a pas compris que le laiton est tendance, on n'a rien compris. Je vois aussi un retour vers les métaux oxydés, vieillis, avec des taches.»

Elle a trouvé un nom pour qualifier la nouvelle tendance: charme élégant.

«Le laiton est romantique, dit-elle. Le recours à des métaux nobles permet de rehausser un décor sans que cela coûte une fortune, en changeant par exemple des poignées. Avec le noir mat, le laiton est magnifique.»

La patine du temps

Les gens recherchent un intérieur chic, mais chaleureux, indique Eric Gelston, vice-président national des ventes chez Stone Tile.

«On a vu le très épuré, très minimaliste depuis longtemps. Pour innover, après avoir imité la pierre, le bois, le marbre et le terrazzo, les fabricants de céramique recréent un look métallique, qui est plus chaleureux.»

Dans une cuisine épurée, des carreaux de porcelaine... (PHOTO FOURNIE PAR STONE TILE) - image 3.0

Agrandir

Dans une cuisine épurée, des carreaux de porcelaine de la collection Steeltech, qui imitent l'acier corten, font de l'effet..  «On y voit des nuances, ce n'est pas complètement uni, fait remarquer  Eric Gelston, vice-président national  des ventes chez Stone Tile.

PHOTO FOURNIE PAR STONE TILE

«L'imitation d'acier corten, qui a vieilli, se marie bien avec des accessoires cuivrés», estime M. Gelston.

Dans certaines collections imitant des finis métalliques, les carreaux de porcelaine conçus pour être installés au mur sont texturés, souligne Stéphanie Bénard, conseillère marketing et médias sociaux chez Ciot. «Ils s'inspirent des reliefs de métaux comme le cuivre, le laiton, l'or et l'argent, dit-elle. Les tuiles n'ont pas toujours l'air uniformes. Cela donne un effet plus luxueux. De plus en plus, des personnes veulent se démarquer et en mettent sur un mur.»

Cyclique

Le laiton était fort prisé dans les années 90, oui, mais aussi dans les années 20 et 30, au plus fort du mouvement Art déco. Le designer industriel Joël Dupras note l'influence de celui-ci dans la décoration actuelle.

«On le voit dans le contraste typique de formes pures, comme les sphères et les lignes très droites, explique le directeur artistique chez Huppé. C'est très présent dans les luminaires. On le voit aussi dans l'amalgame de bois, de marbre et de laiton, dans le mobilier.»

Pour la collection Déco, de Wetstyle, qu'il a conçue avec le designer Pierre Boulanger, en collaboration avec le Wetstyle Design Lab, M. Dupras s'est justement inspiré du mouvement Art déco. En font foi les coins arrondis des meubles-lavabos et la longue poignée métallique, qui peut être en laiton satiné, à l'avant du mobilier.

«Je voulais que les meubles-lavabos aient une forme autre que très rectiligne, tout en conservant une touche pure, fait-il remarquer. Le piètement, qui permet d'être autoportant, fait un beau lien avec la poignée.»

L'effet obtenu est très chic, surtout que la finition peut être en chêne de qualité supérieure, noyer, eucalyptus torréfié ou bois de Mozambique. Les poignées et le piètement sont aussi offerts en acier inoxydable brossé ou noir mat.

Cooper, qui a 5 ans, adore dessiner dans... (Photo Martin Chamberland, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Cooper, qui a 5 ans, adore dessiner dans le coin déjeuner, sous le regard attentif de sa mère, Alicia Miller. Dans la cuisine, cette dernière a notamment privilégié des armoires blanches lustrées et lisses et des poignées en laiton brossé.

Photo Martin Chamberland, La Presse

S'éloigner de l'inox

Alicia Miller a consulté des milliers de photos, principalement sur Pinterest et Houzz, avant qu'elle et son conjoint fassent construire leur maison, à Saint-Sauveur. 

Elle a constaté que, en ce qui a trait à la cuisine, elle aimait le mélange d'armoires blanches lustrées et lisses, très contemporaines, avec des éléments plus traditionnels de style rustique chic, comme le reste de sa maison. Elle voulait aussi s'éloigner le plus possible de l'inox et du chrome, préférant le laiton brossé et le noir mat.

«J'aime beaucoup la combinaison du bleu très foncé de l'îlot, du laiton et du chêne blanc, que l'on retrouve au plafond, au sol et au mur dans le coin pour déjeuner.»

«Cela ajoute de la chaleur à la pièce. J'ai essayé de garder une certaine unité dans les finis. Cela n'a pas toujours été facile», indique la propriétaire.

Son plus grand coup de coeur? Les deux poignées de portes dorées de son réfrigérateur, qu'elle a fait venir de chez Buster + Punch, en Angleterre.

C'est Catherine B. de la Sablonnière, designer cuisiniste corporative chez Ateliers Jacob|Tendances & Concept, qui a compris ce qu'elle recherchait et a veillé à ce que la cuisine se concrétise conformément à ses attentes.

«Tout est toujours une question d'équilibre, souligne la designer-cuisiniste. Il faut connaître les matériaux et savoir comment les marier. Dans cette cuisine, le laiton est le trait d'union entre l'îlot traditionnel bleu marine et les armoires contemporaines.»

Poignées: Différentes teintes métalliques se mélangent bien, estime... (Photo François Roy, La Presse) - image 5.0

Agrandir

Poignées: Différentes teintes métalliques se mélangent bien, estime Manon Leblanc, qui propose sa propre collection de cuisines. «Il faut oser mêler un robinet au fini doré, des poignées au fini laiton brossé et un évier en inox», donne-t-elle en exemple. Les poignées sont proposées par Richelieu, qui a introduit 46 nouveaux finis dans sa collection de quincaillerie décorative, à la fin de 2017.

Photo François Roy, La Presse

Du métal chez soi

L'élégance métallique chic vous inspire? Pas besoin de refaire votre cuisine ou salle de bains, ni même de vous remeubler pour adopter cette tendance. Un accessoire ou de la céramique pourrait suffire pour renouveler votre décor.

> Découvrez nos suggestions




Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer