Quand les nouvelles palettes de couleurs se pointent à l'automne, ce n'est pas le fruit du hasard. En réalité, elles ont fait l'objet d'un consensus entre plusieurs joueurs de l'industrie. Ces leaders d'influence, réunis sous le nom de Color Marketing Group, représentent l'automobile, le vêtement, l'ameublement, les communications et le design. Leur mission est de mener une réflexion afin de cibler les teintes qui correspondent le mieux à l'humeur des consommateurs, aux événements ayant marqué l'actualité, à la culture et aux nouveaux courants d'idées.

Publié le 16 nov. 2010
Lise Fournier LE SOLEIL

Dominique Pépin, directrice du marketing chez Sico, est membre de ce groupe. Elle participe, chaque année, au débat qui vise à déterminer les couleurs vedettes que les compagnies de peinture devront mettre de l'avant. Et d'après les dernières conclusions du Color Marketing Group, il faut s'attendre pour 2011-2012 à un retour des teintes chaleureuses, charmantes et réconfortantes.

 

À la suite de la dernière crise financière et de la difficile remontée de l'économie, les consommateurs, faut-il s'en étonner, ont perdu le goût du drabe. Leur humeur s'accorderait davantage, dit-on, à célébrer les plaisirs simples de la vie avec l'utilisation de pastels et de tons intemporels tels le denim, l'argile, le rouge fraise, les jaunes ensoleillés.

Selon les coloristes, lorsque les finances personnelles fluctuent au rythme des soubresauts de la Bourse, que les catastrophes naturelles se multiplient, que les épidémies se propagent, les gens ont tendance à vouloir revenir aux sources, à se rapprocher les uns des autres, à rechercher la sécurité. Et forcément, cet état d'esprit se reflète dans le choix des couleurs. C'est pourquoi on assiste présentement à une diminution des tons «tristounets» en faveur de couleurs charmantes et plus humaines.

On dit que les intérieurs minimalistes un brin austères sont moins prisés. Les styles contemporains politiquement trop corrects ne font plus l'unanimité. «La demande s'oriente désormais vers un style de décoration informel plutôt que vers la perfection d'un décor branché», souligne encore Mme Pépin. Ainsi, les objets personnels sont de nouveau autorisés dans la bibliothèque et sur le manteau de la cheminée. Même les souvenirs de voyage ont droit de cité. «C'est clair que les gens veulent maintenant de l'émotion dans leur maison», souligne Mme Pépin.

Pour répondre à ce nouveau besoin, la compagnie Sico (www.sico.com) a donc lancé des gammes de couleurs aux sens évocateurs comme Invitant, Authentique et Éclatant. Trois thématiques qui visent la simplicité, le bonheur au jour le jour. Des comportements où on ne cherche pas à accumuler des biens, mais plutôt à profiter de ce qui nous entoure. Des noms comme galet de mer, soufflé d'avocat, beige sable, vinaigre de cidre, tarte au citron, jujube rouge, lunaison et pastis en disent long sur les petits plaisirs de la vie qu'on peut s'octroyer.