Vous habitez en appartement ou en condo et aimeriez faire un potager? Vous pourriez très bien le faire sur votre balcon. La plupart des légumes poussent aussi bien en pot qu'en pleine terre et souvent même mieux. Après tout, plusieurs des pires ennemis des légumes sont absents sur un balcon : vous n'aurez pas à craindre les limaces et les marmottes au septième étage!

Mis à jour le 3 juin 2009
Larry Hodgson (collaboration spéciale) LE SOLEIL

Vous habitez en appartement ou en condo et aimeriez faire un potager? Vous pourriez très bien le faire sur votre balcon. La plupart des légumes poussent aussi bien en pot qu'en pleine terre et souvent même mieux. Après tout, plusieurs des pires ennemis des légumes sont absents sur un balcon : vous n'aurez pas à craindre les limaces et les marmottes au septième étage!



Le balcon idéal fera face au sud, à l'ouest ou à l'est, car la plupart des légumes préfèrent le plein soleil. Une exposition au nord limite davantage le choix de plants : seules les diverses salades y vont bien.

Sur un balcon, on peut faire un potager à plusieurs niveaux et ainsi presque doubler l'espace. Donc, si les plus gros bacs sont placés sur le plancher du balcon, on peut aussi fixer des boîtes à fleurs de part et d'autre de la balustrade. Aussi, on peut souvent suspendre des paniers au balcon et profiter des montants pour y faire grimper des légumes volubiles, comme les pois et les haricots.

Un choix presque illimité

Presque tous les légumes se cultivent en contenant, et donc sur un balcon : carottes, laitues, haricots, tomates, melons, etc. Parmi les rares exceptions, il y a les légumes vivaces (asperges et rhubarbe) et le maïs (ce dernier prend réellement trop d'espace). Les bébés carottes sont plus faciles à cultiver en boîte à fleurs que les carottes longues. On peut aussi cultiver des fines herbes et des fraises, mais pas la plupart des autres fruitiers.

Les clés du succès

Le plus important dans la culture sur balcon, c'est d'utiliser des contenants appropriés. En général, plus il est gros, meilleurs seront les résultats, car une grosse masse de terreau assure une humidité plus constante. Évitez donc les boîtes à fleurs étroites qui demandent deux ou trois arrosages par jour : un gros bac se contentera d'un arrosage par semaine! On peut acheter des pots ou s'en fabriquer. Ainsi, les seaux de plastique font d'excellents pots à la condition d'y percer des trous de drainage. Ou essayez un bac hydroponique de type Biotop.

Tout terreau pour plantes d'intérieur ou boîtes à fleurs conviendra, mais évitez la terre à jardin, trop lourde et trop peu aérée. Pour enrichir le terreau, ajoutez un quart de compost et aussi un engrais à légumes à dissolution lente. Remplissez le pot de terreau jusqu'à deux ou trois cm du bord. Ne placez pas de couche de drainage de gravier au fond du pot : cela réduit la réserve d'eau. Étendez plutôt un morceau de papier journal sur le ou les trous de drainage ce qui assurera que le surplus d'eau s'écoulera sans emporter de terreau.

Plantez ou semez vos légumes quand la température se réchauffe. Arrosez au besoin, quand le terreau est presque sec au toucher, avec une eau additionnée d'engrais d'algues.

Il ne restera plus qu'à récolter les fruits de vos labeurs!