Des plantes et des chandelles par-ci. Une balançoire par-là. La fièvre de l’aménagement de la cour se propage à la vitesse de l’éclair. Elle gagnera certainement les personnes qui déménageront leurs pénates sous peu. Heureusement, les façons d’embellir et de personnaliser l’espace extérieur sont nombreuses. Et elles ne coûtent pas nécessairement une fortune.

Danielle Bonneau Danielle Bonneau
La Presse

Plusieurs veulent avoir des trucs pour enjoliver leur décor, hors des murs de leur maison, constate la designer d’intérieur Anne Tremblay. Pour répondre à la demande, la petite entreprise Hop Déco, qu’elle a cofondée avec Sandrine Lucier-Jobin en novembre 2018, offre un nouveau service de design intérieur, adapté à l’extérieur. Tout le processus se fait en ligne, comme le veut la formule, qui se décline en trois forfaits : Hop rendez-vous (75 $), Hop Top (400 $) et Hop La Totale (630 $).

« Nous avions identifié un besoin, bien avant la pandémie, explique Mme Tremblay. Beaucoup de projets peuvent se faire à distance. Le processus est très interactif. Notre clientèle est souvent familiale et a moins de 40 ans. Elle aime que son intérieur ait du style. Il s’agit souvent d’aider à voir clair à travers les photos Pinterest, qui ont été sélectionnées et ont souvent des points en commun. Puis après une conversation virtuelle, si désiré, nous fournissons un plan d’aménagement 3D et un tableau d’inspiration, avec des adresses pour se procurer les produits. »

Nous avons décidé d’ajouter les terrasses cet été. On a senti un engouement. Plusieurs ont une cour qu’ils n’ont jamais exploitée. Ils veulent le faire cette année.

Anne Tremblay, designer d’intérieur cofondatrice de Hop Déco

La clé ? Définir des zones. Dans trois croquis 3D, elle démontre comment donner du caractère à une cour urbaine et plaire autant aux petits qu’aux grands. Deux zones ont été établies : une première sur la terrasse et une deuxième au sol.

ILLUSTRATION FOURNIE PAR HOP DÉCO

Coin salon : dans cette proposition de la firme Hop Déco, le coin salon est aménagé sous un toit pour en profiter même quand il pleut. Un tapis extérieur le délimite. On y trouve une chaise suspendue, des décorations murales rappelant l’océan, des guirlandes lumineuses, un mélange de plantes exotiques. La porte extérieure est peinte dans la couleur vert utopique, de Sico.

ILLUSTRATION FOURNIE PAR HOP DÉCO

Coin salle à manger : dans la deuxième zone, au sol, Hop Déco a réservé un coin à la salle à manger. La clôture derrière est peinte de la couleur Chat siamois, de Sico. Des vignes poussent dans la boîte à fleurs intégrée dans le dossier de la banquette. Des lanternes ajoutent de l’atmosphère.

ILLUSTRATION FOURNIE PAR HOP DÉCO

Coin pour les enfants : dans le coin pour les enfants, Hop Déco propose de fabriquer une cabane en contreplaqué de merisier russe, avec un effet blanchi. Le fond est peint avec de la peinture à tableau. Un carré de sable pourrait devenir un bac à jardin dans quelques années.

Surprise ! Le coin salon est aménagé près de la maison. « En installant le coin lounge sous un toit, les coussins restent au sec et on peut en profiter même quand il pleut, explique Anne Tremblay. Le tapis extérieur, qui délimite cette zone, la rend plus confortable. On peut se permettre des décorations murales sur les murs extérieurs. Les guirlandes lumineuses sont encore tendance cette année. Elles créent une ambiance festive le soir. On a peint la porte extérieure dans la couleur vert utopique, de Sico. C’est un projet facile qui donne du punch. Il y a aussi différentes plantes exotiques qui pourront être rentrées à l’automne, et des fougères. On adore intégrer des fougères cette année. »

La designer d’intérieur propose aussi l’aménagement d’une deuxième zone au sol. Celle-ci se divise en deux : un coin salle à manger et un coin pour les enfants. La clôture derrière la banquette, qui permet de gagner de l’espace, est peinte dans un gris vert (Chat siamois, de Sico).

« On aime le mélange de mobiliers, indique Mme Tremblay. On préfère acheter des pièces détachées et non un kit. Pour mettre de l’ambiance, on ajoute au mur des lanternes. Elles peuvent fonctionner avec des bougies. Celles à piles sont parfaites. Elles sont plus sécuritaires. »

En retrait, une cabane en contreplaqué de merisier russe, avec un effet blanchi, pourrait stimuler l’imagination des enfants. « Le fond est peint avec de la peinture à tableau, précise-t-elle. Il peut y avoir un carré de sable pour amuser les petits. Celui-ci deviendra un bac à jardin dans les prochaines années. »

Redécouvrir son espace

On peut faire des choses très simples pour personnaliser son espace extérieur, indique Sharon Grech, experte en couleurs et en design chez Benjamin Moore. « On peut peindre une porte, l’encadrement d’une porte ou des fenêtres, dit-elle. On peut les rafraîchir ou en changer carrément la couleur. Peindre le plafond d’un balcon en un jaune lumineux ou en un bleu pâle comme le ciel, par exemple, permettra de se sentir moins enfermé. »

  • Différents éléments peuvent être peints pour personnaliser son décor extérieur : l’encadrement des fenêtres et de la porte, les chaises, la table d’appoint et le plafond.

    PHOTO FOURNIE PAR BENJAMIN MOORE

    Différents éléments peuvent être peints pour personnaliser son décor extérieur : l’encadrement des fenêtres et de la porte, les chaises, la table d’appoint et le plafond.

  • Peindre le plafond d’un balcon en jaune lumineux permet de se sentir moins enfermé.

    PHOTO FOURNIE PAR BENJAMIN MOORE

    Peindre le plafond d’un balcon en jaune lumineux permet de se sentir moins enfermé.

  • Un grand soin a été accordé aux détails. Deux des coussins sont de la même couleur que les persiennes. Le plafond, d’une couleur contrastante, renforce l’impression d’être dans un cocon.

    PHOTO FOURNIE PAR BENJAMIN MOORE

    Un grand soin a été accordé aux détails. Deux des coussins sont de la même couleur que les persiennes. Le plafond, d’une couleur contrastante, renforce l’impression d’être dans un cocon.

  • Beaucoup osent la couleur, autant au sol qu’au plafond. Les accessoires mettent en valeur les teintes choisies.

    PHOTO GROSS & DALEY, FOURNIE PAR SICO

    Beaucoup osent la couleur, autant au sol qu’au plafond. Les accessoires mettent en valeur les teintes choisies.

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Selon elle, quiconque a une clôture dans sa cour peut appliquer les mêmes règles qu’à l’intérieur. Le mur du fond peut fort bien devenir un mur d’accent, qui peut être peint (ou teint) d’une autre couleur.

« Une cour urbaine est habituellement assez profonde, explique-t-elle. La portion de la clôture au fond, surtout si elle est en bois, peut être d’une autre couleur. Peindre le mobilier, comme les chaises, ajoutera une atmosphère différente. »

On est habitué à considérer les objets pour leur utilité. Il faut plutôt les voir comme des canevas, qui nous permettent de nous exprimer.

Sharon Grech, experte en couleurs et en design chez Benjamin Moore

La peinture conçue pour l’extérieur, de Benjamin Moore, peut être commandée dans n’importe laquelle des 4000 couleurs offertes. La peinture Aura Entrée remarquée, faite exprès pour les portes extérieures, est offerte dans une dizaine de couleurs.

Le plancher d’un balcon ou d’une terrasse peut être peint, avec une formule conçue pour le sol et adaptée pour supporter les intempéries, précise Mme Grech. Un pochoir peut aussi être utilisé pour donner l’allure de carreaux de céramique. Même le vinyle d’une remise qui n’est pas toute jeune peut changer de couleur.

« Tout dépend si on veut qu’elle se fonde dans le paysage ou qu’elle ressorte, dit-elle. Les gens peuvent s’amuser, en lui donnant un thème. Surtout qu’habituellement, la cour est fermée. »

Camouflage

PHOTO FOURNIE PAR DULUX ET SICO

Plusieurs ont une remise qui a besoin d’amour, dans le fond de leur jardin.

PHOTO FOURNIE PAR DULUX ET SICO

La même remise, peinte d’un vert foncé comme Veillée nocturne de Dulux, se fond dans le paysage.

Avec le bon apprêt, une remise avec un revêtement de déclin d’aluminium peut fort bien reprendre du poil de la bête, estime aussi Dee Schlotter, directrice du marketing pour les marques Dulux et Sico. « Plusieurs ont une remise qui a besoin d’amour, fait-elle remarquer. Elle peut être peinte de couleurs vivantes et joyeuses, ou encore d’un vert foncé, comme Veillée nocturne de Dulux, pour lui donner une allure plus moderne et plus urbaine. Elle va alors se fondre dans le paysage. »

La pandémie a forcé les gens à ralentir et à découvrir l’art de ne rien faire, poursuit-elle, en faisant allusion au « niksen », un concept néerlandais. « Cela amène les gens à se créer un coin confortable, dans leur cour, précise-t-elle. Ils installent des treillis pour avoir plus d’intimité, s’entourent de fleurs dans des pots. »

Selon elle, mélanger des matériaux contribue à créer un décor intéressant. Les gens trouvent plein de choses à peindre et sont très créatifs, constate-t-elle. Il y a plus de couleur et un plus grand soin apporté à l’aménagement extérieur.