(Washington) Des chiens politiques, une bataille dans l’espace et un contretemps cocasse : voici la liste des informations insolites d’une Amérique en campagne.

Agence France-Presse

Une campagne qui a du chien

Joe Biden a tenté une approche canine pour gagner le cœur d’Elizabeth Warren, dont le soutien est très courtisé après son retrait de la course à l’investiture démocrate jeudi. Sur Twitter, l’ancien vice-président s’est adressé directement à Bailey, le golden retriever de Mme Warren, l’invitant à venir jouer avec ses deux bergers allemands.  

Populaire sur les réseaux sociaux, Bailey a accompagné Mme Warren durant toute sa campagne. Une vidéo publiée par son équipe peu après l’annonce de son retrait montrant le chien en train de manger avec passion le burrito qu’il avait volé à un passant est devenue virale. Une façon de manger ses émotions ? Peut-être, « après toute la pression de la course pour devenir Premier chien… », a confié avec humour sa maîtresse à la chaîne MSNBC.  

Erreur de destinataire

« C’est ma petite sœur Valerie, et je suis le mari de Jill… oh non, vous avez changé de place… c’est elle, ma femme » ! Exalté par ses récentes victoires du Super Tuesday Joe Biden a momentanément interchangé son épouse et sa sœur lors d’un discours mardi soir.  

Connu pour ses maladresses fréquentes, au point de se décrire lui-même comme une « machine à gaffes », il n’a pas laissé cette étourderie le refroidir, et c’est en riant qu’il a célébré être arrivé en tête dans la majorité des 14 États en jeu lors de cette « super » soirée électorale face à Bernie Sanders, son plus grand rival.

Insulte intersidérale

Une bataille spatiale a éclaté mercredi entre l’ancien candidat démocrate Mike Bloomberg et le président Donald Trump. Après avoir annoncé qu’il abandonnait la course à la présidence, M. Bloomberg a publié un segment de « La Guerre des étoiles », dans lequel Obi-Wan, un valeureux Jedi, se bat contre le méchant Darth Vader, avec comme légende « À bientôt, Donald ».

M. Trump lui a répondu le lendemain avec un montage de la parodie « La Folle Histoire de l’espace », où un personnage sur lequel un internaute a ajouté une photo du président retient d’une seule main un petit Darth Vader affublé du visage de Mike Bloomberg, pendant que ce dernier agite ridiculement son sabre dans le vide.

Ascension politique

En route vers une rencontre pour Joe Biden, des politiciens de la Virginie ont dû prendre une pause forcée lundi matin, coincés dans un ascenseur.

L’ancien gouverneur de la Virginie Terry McAuliffe, a tweeté « Hey @Joe Biden ! Si vous vous demandez pourquoi nous ne sommes pas à notre conférence de presse à 8 h, nous sommes coincés dans un ascenseur du centre-ville de Richmond depuis 30 minutes #TeamJoe », selfie le montrant serré avec 10 autres personnes, dont le maire de Richmond Levar Stoney, à l’appui.

L’histoire s’est cependant bien terminée pour eux et leur candidat : l’ancien gouverneur a tweeté quelques minutes plus tard qu’ils avaient été secourus, et Joe Biden a remporté la Virginie lors des primaires de mardi.