Source ID:; App Source:

Washington n'est pas tenu de dévoiler les photos du cadavre de ben Laden

Un activiste islamiste brandit une pancarte à l'effigie... (PHOTO AMR ABDALLAH DALSH, REUTERS)

Agrandir

Un activiste islamiste brandit une pancarte à l'effigie d'Oussama ben Laden où l'on peut notamment lire en arabe: «L'homme qui a humilié les Américains et est mort en martyre», lors d'une manifestation au Caire, le 2 mai.

PHOTO AMR ABDALLAH DALSH, REUTERS

Agence France-Presse
Washington

Une cour d'appel de Washington a décidé mardi que le gouvernement américain n'était pas obligé de montrer les photos du corps d'Oussama ben Laden, tué par des soldats d'élite américains au Pakistan en mai 2011.

Le leader d'Al-Qaïda avait été abattu dans sa maison par un commando de Navy Seals, les soldats d'élite américains, qui avaient ensuite pris des photos du corps de ben Laden pour confirmer le succès de leur mission.

La CIA a refusé de montrer ces photos, arguant du fait que les images étaient «classées top secret», ont précisé les juges dans une décision de 14 pages qui confirme le jugement de première instance.

«Nous affirmons que les images ont été correctement classifiées et qu'elles peuvent donc rester secrètes», malgré la loi pour la liberté de l'information, ont-ils ajouté.

Un groupe de réflexion à tendance conservatrice, Judicial Watch, avait poursuivi la CIA en raison de son refus de publier ces photos.

L'agence américaine du renseignement avait souligné que leur divulgation pouvait poser un risque pour la sécurité nationale.

Certaines des images sont choquantes et, «si elles sont publiées, elles pourraient conduire à des représailles contre des Américains», ont encore fait valoir les juges de la cour d'appel.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer