La Chine va assouplir sa politique de contrôle des naissances, dite de l'enfant unique, mise en place en 1979, a annoncé vendredi l'agence de presse officielle Chine nouvelle.

Mis à jour le 15 nov. 2013
AGENCE FRANCE-PRESSE

Les couples dont seul un membre est enfant unique seront autorisés à avoir deux enfants, a indiqué le média d'État, évoquant «une réforme majeure», annoncée quatre jours après la fin d'un importante réunion du Parti communiste chinois (PCC).

Actuellement, la loi chinoise n'autorise des couples à n'avoir qu'un seul enfant, mais des exceptions existent pour les couples dont les deux membres sont enfants uniques.

«La politique des naissances sera ajustée et améliorée progressivement pour promouvoir ''l'accroissement équilibré à long terme de la population de la Chine''», a rapporté Chine nouvelle, se référant à la décision des dignitaires du Parti adoptée cette semaine.

Malgré des appels croissants à assouplir les strictes règles de son planning familial, les dirigeants chinois répétaient jusque là de façon constante que la politique de l'enfant unique restait nécessaire et qu'un développement démographique excessif menacerait la croissance économique du pays.