Cinquante-huit personnes étaient toujours portées manquantes, mardi, deux jours après le naufrage d'un bateau dans l'est de l'archipel indonésien, selon un nouveau bilan des secours, qui fait également état de 12 personnes secourues.

AGENCE FRANCE-PRESSE

« Selon les dernières informations à notre disposition, le bateau transportait 70 passagers quand il a coulé. Douze personnes ont été secourues et 58 sont encore portées manquantes », a déclaré à l'AFP Rebekka Gultom, une responsable des secours dans la province des Moluques (est).

Un premier bilan, qui avait été publié dimanche lors du naufrage de l'embarcation, faisait état de 27 personnes à bord. Ce chiffre se basait cependant sur le manifeste du bateau, souvent inexact en Indonésie. Le nouveau bilan rendu public mardi se base sur des informations recueillies auprès des familles, a précisé Mme Gultom.

L'embarcation de bois a probablement coulé en raison de la mauvaise météo, et de creux allant jusqu'à cinq mètres, avait expliqué dimanche le responsable régional des opérations de sauvetage, Amin Bin Tongke.

Le navire avait quitté samedi soir Ambon, la capitale provinciale des Moluques, mais il a connu une avarie de moteur et s'est brisé en deux sous la force des vagues, avait-il précisé.

L'Indonésie, immense archipel de plus de 17 000 îles et de 240 millions d'habitants, est régulièrement victime d'accidents de la mer en raison du non-respect des normes de sécurité et de la vétusté de nombreuses embarcations.