Une bombe a sauté près du siège du gouvernement thaïlandais sans faire de blessé et un deuxième engin explosif a été désamorcé ce week-end près de la Cour suprême à Bangkok, a rapporté dimanche l'agence de presse officielle, à l'heure où les tensions s'accentuent à l'approche d'une décision de justice relative à l'ancien Premier ministre Thaksin Shinawatra.

Mis à jour le 14 févr. 2010
ASSOCIATED PRESS

La justice doit dire le 26 février si la fortune de 2,2 milliards de dollars de Thaksin Shinawatra a été obtenue grâce à des actes de corruption et doit être saisie.

Une bombe a explosé dans la nuit de samedi à dimanche dans une université près du siège du gouvernement, endommageant quatre véhicules stationnés et d'autres structures, selon l'agence de presse thaïlandaise. Une deuxième bombe a été découverte près du bâtiment abritant la Cour suprême et désamorcée dimanche matin, a-t-elle ajouté.

En septembre 2006, Thaksin Shinawatra, accusé d'abus de pouvoir et de corruption, avait été renversé par un putsch sans effusion de sang. Depuis, la Thaïlande traverse une crise politique, ses partisans estimant qu'il a été injustement traité et réclamant de nouvelles élections.

Quelque 20 000 agents de sécurité doivent être déployés par les forces de l'ordre afin de prévenir tout incident au moment où la justice rendra sa décision.