Onze civils, dont quatre enfants, ont été tués samedi dans un attentat à la voiture piégée à Peshawar dans le nord-ouest du Pakistan, selon un nouveau bilan de la police.

ASSOCIATED PRESS

L'explosion, qui a frappé une rue commerçante très animée de la ville, a détruit un café Internet et un bus transportant des enfants handicapés. Il y aurait également de nombreux blessés, dont les huit autres enfants qui se trouvaient à bord du bus, et dont un se trouve dans un état grave, précisent les responsables des secours. Des chaînes de télévision locales ont diffusé des images montrant des policiers et des habitants se tenant près de véhicules détruits et des magasins endommagés.

Les islamistes extrémistes prennent souvent pour cible les cafés Internet, considérant le Web comme une source de corruption morale. Selon le haut responsable policier Safwat Ghayur, ce café avait déjà été menacé à plusieurs reprises et attaqué également par des hommes armés.

Par ailleurs, au moins 25 talibans présumés, dont deux combattants étrangers, ont été tués dans des frappes américaines à Mir Ali, dans la région tribale du Nord-Waziristan, ont annoncé des responsables du renseignement pakistanais.

L'identité des victimes n'a pas été révélée, mais selon ces mêmes sources, l'école coranique qui a été l'une des cibles servirait de camp d'entraînement à Gul Bahadur, important commandant taliban impliqué dans les combats contre les Américains en Afghanistan.