Un engin explosif a été lancé contre un immeuble officiel d'une localité du sud-ouest de la Chine, dans une zone à population tibétaine, a annoncé mardi la police, qui a minimisé l'incident.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'agence Chine Nouvelle avait annoncé dans la nuit de lundi à mardi qu'«une bombe lancée par des terroristes» avait touché lundi un site gouvernemental de la Préfecture tibétaine autonome de Ganzi, dans la province du Sichuan.

L'incident «n'était pas grave», a déclaré un responsable de la police locale joint par téléphone par l'AFP.

Le policier, qui a refusé de s'identifier, a simplement précisé que l'explosion s'était produite dans une zone proche de la Région autonome du Tibet.

Ces dernières semaines, la sécurité avait été renforcée, selon des témoins, au Tibet et dans les zones avoisinantes peuplées de minorités tibétaines, pour le 50e anniversaire, la semaine dernière, d'une révolte de Tibétains durement réprimée par le gouvernement chinois, qui avait provoqué le départ en exil du dalaï lama.

La commémoration du 49e anniversaire qui avait débuté l'an dernier par des manifestations pacifiques avait dégénéré le 14 mars en émeutes à Lhassa, la capitale du Tibet, à la suite desquelles les troubles s'étaient étendus aux régions à population tibétaine, y compris Ganzi.

sai/jg/pt/fka