(Washington) Les États-Unis et la Corée du Sud effectueront des manœuvres militaires «réduites» à la fin du mois, après l’annulation de leur exercice aérien annuel l’an dernier, a annoncé jeudi le Pentagone.

Agence France-Presse

«Il y a un an, nous avons annulé l’exercice Vigilant Ace et c’était dû à l’atmosphère dans la Péninsule (coréenne) à ce moment-là. Cette année, nous menons des manœuvres aériennes conjointes entre les armées de l’Air des États-Unis et de Corée du Sud», a déclaré un responsable de l’état-major américain, le vice-amiral William Byrne.

Interrogé au cours d’une conférence de presse au Pentagone sur l’ampleur de ces manœuvres militaires, il s’est refusé à donner des chiffres.

«L’ampleur est réduite» par rapport aux exercices Vigilant Ace, qui avaient mobilisé 12 000 militaires américains en 2017, a-t-il seulement dit.

Le commandant des forces américaines en Corée du Sud, le général Robert Abrams, et son homologue sud-coréen Jeong Kyeong-doo «sont chargés de s’assurer que nous menons le nombre adéquat d’évènements conjoints, le type adéquat d’évènements conjoints pour maintenir le degré de préparation […] tout en laissant à nos diplomates l’espace et la capacité de poursuivre les négociations avec la Corée du Nord», a-t-il conclu.

La Corée du Nord a vivement critiqué mercredi l’annonce de ces manœuvres militaires qui doivent débuter le 18 novembre, y voyant «une déclaration de confrontation» qui risque de nuire au processus diplomatique.

«Nous avons souligné à de nombreuses occasions que ces exercices militaires conjoints nous obligeraient à reconsidérer les mesures importantes que nous avons déjà prises», a déclaré Kwon Jong Gun, un responsable du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, cité par l’agence officielle KCNA.

Le secrétaire à la Défense Mark Esper effectuera la semaine prochaine une tournée en Asie qui le conduira notamment à Séoul, a annoncé le Pentagone. Il participera également à Bangkok à une réunion des ministres de la Défense de l’Association des nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN), et fera étape aux Philippines et au Vietnam.