Au moins 30 pompiers ont trouvé la mort en Chine dans un incendie de végétation qui a ravagé une zone de haute montagne du sud-ouest du pays, ont annoncé lundi les autorités.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Près de 700 pompiers ont été envoyés dimanche combattre un incendie qui s'était déclaré la veille à environ 4000 mètres d'altitude dans le comté de Muli, dans la province du Sichuan, a indiqué dans un communiqué le ministère des Situations d'urgence.

Les sauveteurs ont retrouvé les corps de 30 pompiers, avec lesquels les autorités avaient perdu le contact après un changement soudain de la direction du vent, qui a provoqué «une gigantesque boule de feu», selon le ministère.

Un précédent bilan faisait état de 26 corps retrouvés.  

Le président Xi Jinping a adressé « d'importantes instructions » aux forces de sécurité et aux services de secours, a précisé le ministère.

Un autre incendie de forêt qui a duré deux jours dans la province de Shanxi a été maîtrisé dimanche, selon l'agence officielle Xinhua. Plus de 9000 personnes ont dû évacuer leurs maisons en raison du sinistre, qui n'a pas fait de victimes.

Par ailleurs, près de 3000 pompiers ont éteint dimanche un autre incendie de forêt dans les faubourgs de Pékin, qui s'est déclaré samedi et a ravagé 42 hectares de végétation.

Le centre météorologique national de Chine a mis en garde contre un risque accru d'incendies dans le nord du pays en raison de températures supérieures et précipitations en baisse par rapport aux dernières années, a précisé Xinhua.