Source ID:; App Source:

L'ONU condamne les violations des droits de l'homme en Birmanie

Associated Press

L'Assemblée générale des Nations unies a fermement condamné les violations des droits de l'homme commises en Birmanie et appelé le gouvernement birman à cesser les arrestations pour motifs politiques et à libérer tous les prisonniers politiques, dont la prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi.

La résolution aux termes très fermes, soutenue par les Etats-Unis, l'Australie, la Corée du Sud, Israël et de nombreux pays européens, a été approuvée mercredi par 80 voix pour, 25 contre et 45 abstentions.La Birmanie accuse l'Assemblée générale des Nations unies ôôd'interférence éhontée» dans ses affaires politiques internes et a déclaré ne pas être tenue à respecter la résolution.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer