Le Pentagone a annoncé lundi le transfèrement de deux hommes détenus par les Etats-Unis dans la prison située sur la base navale de Guantanamo, l'un vers l'Algérie et l'autre vers le Cap-vert.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Abdul Aziz Naji a été renvoyé vers l'Algérie, son pays d'origine, tandis qu'Abd-al-Nisr Mohammed Khantumani «a été accueilli par le Cap-Vert», a indiqué le département américain de la Défense.

Les autorités américaines et les deux pays concernés ont «collaboré pour s'assurer que les transfèrements aient lieu dans les conditions de sécurité appropriées», a ajouté le Pentagone.

Les deux hommes ont été transférés «après une évaluation complète de leurs dossiers», a encore fait valoir l'armée américaine.

Washington a manifesté sa «gratitude» à l'Algérie et au Cap-vert «pour leur empressement à soutenir les efforts des Etats-Unis visant à fermer le centre de détention de Guantanamo», indique enfin le département de la Défense.

Après ces deux transfèrements, il reste encore 178 détenus à Guantanamo.

Près de la moitié des prisonniers sont yéménites.

Lors de son entrée en fonctions en janvier 2009, Barack Obama avait fixé à janvier 2010 la date butoir pour la fermeture du centre de détention situé sur l'île de Cuba, mais l'administration américaine n'a pas pu tenir ce délai.