La COP22 s'est achevée vendredi soir à Marrakech en adoptant un programme de travail jusqu'en 2018 pour parvenir à appliquer l'accord de Paris et limiter le réchauffement de la planète à 2°C au dessus de l'ère pré-industrielle.

Publié le 18 nov. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

À l'issue de deux semaines de discussions à Marrakech, tourmentées par l'élection du climatosceptique Donald Trump à la tête des Etats-Unis, le président de la 22e conférence de l'ONU sur le climat, Salaheddine Mezouar, a acté l'adoption par consensus d'un document demandant aux pays de progresser dans la mise en oeuvre du pacte scellé l'an dernier.