Le manchot empereur qui s'est échoué sur une plage néo-zélandaise après s'être perdu en chemin vers l'Antarctique se porte mieux, après avoir été opéré lundi pour retirer le sable et les brindilles qui obstruaient ses intestins.

ASSOCIATED PRESS

L'opération chirurgicale par endoscopie a été réalisée par un des meilleurs chirurgiens de Nouvelle-Zélande - pour les humains.

Le manchot, surnommé «Happy Feet» en hommage au film du même nom, est arrivé en Nouvelle-Zélande la semaine dernière et semblait se porter bien. Il avait toutefois commencé à souffrir de la chaleur et consommait de grandes quantités de sable - qu'il méprenait pour de la neige - pour tenter de s'hydrater.

Une porte-parole du zoo de Wellington a expliqué lundi que la chirurgie s'est bien déroulée et que la moitié des débris a été retirée; l'autre moitié devrait être éliminée naturellement. Le manchot semblait plus éveillé après l'intervention et avait recommencé à s'alimenter.

Happy Feet pourrait avoir besoin de soins pendant encore trois mois, à commencer par un examen radiographique mercredi. Les experts profiteront de ce délai pour déterminer comment le réunir avec ses pairs en Antarctique.