Le secteur de l'énergie éolienne a enregistré aux États-Unis un bond de 39% des capacités de production installées en 2009, vient d'annoncer le groupement professionnel American Wind Energy Association (AWEA).

AGENCE FRANCE-PRESSE

Cette progression correspond à près de 10 000 mégawatts ce qui est suffisant pour alimenter 2,4 millions d'habitations, précise l'AWEA dans son rapport annuel. En 2008, les nouvelles éoliennes installées avaient représenté une progression de 19% des capacités.

L'énergie éolienne compte désormais pour près de 2% de la production électrique totale américaine avec une puissance en place de plus de 35 000 mégawatts, en faisant le premier pays pour cette source d'énergie.

Malgré cela les États-Unis restent encore derrière l'Europe dont 5% de l'électricité provient de l'éolien.

La Chine avait pour sa part annoncé en 2009 un programme visant à plus que doubler sa capacité d'énergie éolienne d'ici la fin 2010.

Si la croissance de l'éolien se poursuit à ce rythme aux États-Unis, cette source d'énergie propre pourra réellement les aider à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES), surtout le dioxyde de carbone (CO2), produit par la combustion du charbon et des hydrocarbures.

Les États-Unis sont le deuxième plus gros émetteur mondial de GES juste après la Chine mais sont au premier rang per capita.

L'AWEA a attribué cette forte progression des capacités de production électrique d'origine éolienne en 2009 aux fonds fédéraux débloqués dans le cadre du plan de relance de l'administration du président Barack Obama.

L'industrie fabriquant les équipements et turbines utilisés dans les unités de production d'énergie éolienne emploie actuellement 85 000 personnes aux États-Unis, selon l'AEWA.

Le groupement professionnel précise aussi que la moitié de ces équipements sont désormais produits aux États-Unis comparativement à 25% en 2004.