Les décès liés à la COVID-19 repartent vers une tendance à la hausse au Québec, au moment où les hospitalisations poursuivent quant à elles leur apparente stabilisation, avec une nouvelle légère baisse enregistrée mardi.

Mis à jour le 8 mars
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

Les 29 nouveaux décès rapportés ce mardi portent en effet à 18 la moyenne quotidienne calculée sur sept jours. La tendance des décès repart ainsi à la hausse à l’échelle du Québec, la moyenne provinciale ayant augmenté de 14 % sur une période d’une semaine. Plus des deux tiers (70 %) des décès rapportés depuis deux semaines sont survenus chez des personnes qui ont contracté la COVID-19 alors qu’ils vivaient à domicile. 16 % vivaient en CHSLD et 13 % en RPA.

D’ailleurs, la hausse des décès se concentre chez les Québécois âgés de 70 ans et plus. La moyenne d’âge des personnes ayant succombé à la COVID-19 depuis deux semaines est de 83 ans.

On recense également une légère baisse de deux hospitalisations dans le réseau de soins régulier, qui se traduit par 98 nouvelles entrées et 100 sorties. À ce jour, 1252 patients demeurent hospitalisés en lien avec le virus, dont 77 se trouvent toujours dans une unité de soins intensifs, soit une baisse de deux cas en 24 heures sur ce plan (12 entrées, 14 sorties).

À ce jour, les 1252 personnes hospitalisées représentent tout de même une baisse de 13 % sur une semaine. Le nombre de patients aux soins intensifs est en baisse de 14 %.

Mardi, La Presse rapportait qu’un plateau semble s’être installé du côté des décès, après une forte baisse observée depuis la fin de janvier. Les admissions à l’hôpital se sont aussi stabilisées à environ 80 par jour. Globalement, le nombre de personnes hospitalisées continue de diminuer parce que les sorties demeurent plus élevées, à 108 par jour en moyenne.

Les autorités signalent par ailleurs 935 nouveaux cas portent la moyenne quotidienne à 1153. La tendance est ainsi en baisse de 7 % sur une semaine. Il convient toutefois de rappeler que les limites imposées au dépistage rendent ces données nettement moins représentatives.

En outre, le taux de positivité demeure élevé, à 9,9 %. Dimanche dernier, la Santé publique a en effet réalisé 11 443 tests de dépistage, un chiffre relativement stable par rapport à la moyenne hebdomadaire. Jusqu’ici, plus de 103 960 tests rapides ont été « autodéclarés » sur la plateforme du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), dont environ 81 170 d’entre eux ont présenté un diagnostic positif.

Côté vaccination, la campagne québécoise continue de ralentir rapidement. Lundi, à peine 4680 doses supplémentaires de vaccin ont été administrées, auxquelles s’ajoutent une centaine de vaccins donnés avant le 7 mars qui n’avaient pas encore été comptabilisés.

  • Part des Québécois ayant reçu une dose : 86,6 %
  • Part des Québécois ayant reçu deux doses : 82,5 %
  • Part des Québécois ayant reçu trois doses : 49,1 %

Le Québec vaccine présentement 7131 personnes par jour, en moyenne, un chiffre qui suit une forte tendance à la baisse depuis déjà quelques semaines.

Avec Pierre-André Normandin, La Presse

Suivez la progression de la pandémie en temps réel dans notre page de graphiques interactifs