Nouvelle journée, mêmes tendances. Pendant que les hospitalisations poursuivent mercredi leur descente marquée au Québec, la province recense 50 décès supplémentaires liés à la COVID-19.

Mis à jour le 2 février
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

Ces 50 nouveaux décès portent la moyenne quotidienne à 47. La tendance est ainsi en baisse de 30 % sur une semaine, montrant nettement un ralentissement de la progression du taux de mortalité COVID.

À ce jour, 2730 patients demeurent hospitalisés en lien avec le virus, une baisse de 122 par rapport à la veille, qui se traduit par 206 nouvelles entrées et 328 sorties. Du total, 204 patients se trouvent toujours aux soins intensifs, une baisse de 14 cas en 24 heures sur ce plan (23 entrées, 37 sorties). Les 2730 personnes hospitalisées représentent une baisse de 17 % sur une semaine. La baisse est de 19 % aux soins intensifs.

La baisse de la pression sur le réseau de la santé s’accélère en raison d’une baisse marquée du nombre de personnes devant être admises à l’hôpital. En effet, le nombre de nouvelles admissions diminue rapidement. On dénombre en moyenne 220 admissions par jour, en baisse de 28 % depuis une semaine. À l’inverse, les sorties sont relativement stables, à près de 300 par jour.

De nouvelles projections de l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS) parues mercredi prévoient d’ailleurs « une diminution du nombre de nouvelles hospitalisations, pour atteindre environ 100 par jour » dans les deux prochaines semaines au Québec. L’organisme gouvernemental anticipe aussi une baisse du nombre de lits réguliers occupés par de patients COVID, « pour atteindre environ 1800, en deçà du niveau 4 défini par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) ». Aux soins intensifs, on s’attend aussi à une baisse pour atteindre un total de 170, soit proche du niveau 1 du MSSS. L’INSPQ, de son côté, a toutefois prévenu mercredi qu’une hausse de ces hospitalisations est envisageable étant donné les nouveaux allégements annoncés.

On signale aussi mercredi 3816 nouveaux cas, ce qui porte la moyenne quotidienne à 3268, en baisse de 31 % sur une semaine. Il convient toutefois de rappeler que ces chiffres ne sont pas représentatifs de la situation épidémiologique en raison des limites imposées au dépistage, qui est maintenant réservé à certains groupes de la population.

Lundi, la Santé publique a réalisé 33 780 tests de dépistage, un chiffre relativement stable par rapport à la moyenne hebdomadaire. Jusqu’ici, tout près de 51 150 tests rapides ont été « autodéclarés » sur la plateforme numérique du gouvernement, desquels près de 38 800 se sont révélés positifs à la COVID-19.

Côté vaccination, le rythme ne repart toujours pas à la hausse, alors qu’un peu plus de 49 400 doses supplémentaires ont été administrées mardi, auxquelles s’ajoutent 1300 vaccins donnés avant le 1er février qui n’avaient pas encore été comptabilisés. En incluant les personnes vaccinées à l’extérieur de la province, ce sont jusqu’ici plus de 18 millions de doses qui ont été données à des Québécois. Jusqu’ici, 86,2 % de la population générale a reçu une dose, 80,3 % en a deux et 43,4 % des Québécois ont leurs trois doses.

Avec Pierre-André Normandin

Suivez la progression de la pandémie en temps réel dans notre page de graphiques interactifs