(Québec) Québec solidaire (QS) demande au premier ministre François Legault de rendre accessibles des masques N95 à bas prix aux Québécois afin d’assurer une meilleure protection contre la COVID-19.

Publié le 21 janvier
La Presse Canadienne

Le chef du deuxième groupe d’opposition, Gabriel Nadeau-Dubois, signale que lors de sa conférence de presse de jeudi, le premier ministre a affirmé que le Québec était au pic de la crise. Il est donc temps, selon le député solidaire, de passer à un niveau supérieur concernant le matériel de protection.

Il rappelle qu’au Québec et ailleurs, les experts s’entendent pour dire que le respirateur N95 offre une protection supérieure.

Gabriel Nadeau-Dubois propose au gouvernement de d’abord rendre les masques N95 accessibles à tous les employés de l’État en contact avec le public, notamment les travailleurs de la santé, des services sociaux, des écoles et des centres de la petite enfance (CPE). Par la suite, ces masques devraient être disponibles dans toutes les pharmacies du Québec, à bas prix, pour que le reste de la population puisse s’en procurer rapidement.

Il rappelle qu’une entreprise de Montréal, Medicom, vient d’annoncer des nouvelles embauches pour augmenter sa production de masques N95.

D’ailleurs, vendredi matin, Medicom a précisé que plus de 40 nouveaux postes seront créés à l’usine de l’arrondissement de Saint-Laurent et que de nouvelles machines seront installées pour soutenir la nouvelle cadence de production de masques N95.

Guillaume Laverdure, chef de l’exploitation de Medicom, affirme que dès à présent, la compagnie peut fournir près de 3,3 millions de respirateurs N95 au réseau de la santé québécois et que dans quelques semaines, lorsque les nouvelles machines tourneront à pleine capacité, plus de 4,4 millions de respirateurs N95 par mois pourront être remis au gouvernement du Québec.

Gabriel Nadeau-Dubois signale qu’il y a quelques jours, le gouvernement des États-Unis a annoncé son intention de distribuer gratuitement des masques N95 à l’ensemble de la population et qu’il y a près d’un mois, le Manitoba annonçait une intention similaire. Il ajoute que le gouvernement de l’Ontario a envoyé plus de 9 millions de masques N95 dans ses écoles.

Et à propos de la conférence de presse de jeudi du premier ministre, Gabriel Nadeau-Dubois a ajouté que rien n’avait été annoncé pour ajouter du personnel, protéger les soignants et les enseignants ou pour augmenter la capacité de dépistage du coronavirus.