Le bilan de la COVID-19 continue de s’alourdir au Québec, alors que la province rapporte mercredi 52 nouveaux décès et une nouvelle augmentation des hospitalisations. Le rythme de la vaccination poursuit toutefois son accélération, le quart des Québécois ayant désormais reçu trois doses.

Mis à jour le 12 janvier
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

Ces 52 nouveaux décès portent la moyenne quotidienne à 37. La tendance est ainsi en hausse de 120 % sur une période d’une semaine.

On recense une augmentation de 135 hospitalisations. Comme la veille, un record a été établi sur ce plan mardi. Pas moins de 457 personnes ont en effet été admises à l’hôpital avec la COVID-19. Par contre, le nombre de sorties a aussi augmenté significativement, à 322, pour limiter l’impact de toutes ces admissions.

Ainsi, à l’heure actuelle, on compte 2877 patients hospitalisés à l’échelle du Québec, dont 263 se trouvent toujours aux soins intensifs, une hausse de huit cas en 24 heures (41 entrées et 33 sorties).

Les 2877 personnes hospitalisées représentent une hausse de 64 % sur une semaine. Si l’augmentation des hospitalisations est toujours forte, elle semble toutefois ralentir.

Pour ce qui est des nouvelles infections, les 8351 nouveaux cas rapportés mercredi portent la moyenne quotidienne à 12 374. La tendance est en baisse de 20 %, mais il convient de rappeler que les limites imposées au dépistage rendent les données moins représentatives.

Un Québécois sur quatre a sa troisième dose

Côté vaccination, la cadence continue d’augmenter. Mardi, les autorités ont administré un total de 107 238 doses supplémentaires, auxquelles s’ajoutent 3795 vaccins donnés avant le 11 janvier qui n’avaient pas encore été comptabilisés. En incluant les personnes vaccinées à l’extérieur du Québec, ce sont jusqu’ici 16,2 millions de doses qui ont été administrées à des Québécois.

Environ 25,2 % des Québécois ont maintenant reçu leur troisième dose, pendant que 78,1 % d’entre eux ont reçu deux doses et 85,3 % ont déjà une première dose.

La vaccination sans rendez-vous est d’ailleurs déjà ouverte aux 18 ans et plus dans certains secteurs de l’île de Montréal, notamment au Palais des congrès. Le CIUSSS Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal dit l’offrir en raison de sa capacité, mais affirme qu’il priorisera tout de même les groupes d’âge qui sont pour l’instant officiellement autorisés, soit les 35 ans et plus. La prise de rendez-vous sera toutefois ouverte aux 25 ans et plus dès jeudi, puis aux 18 ans et plus dès vendredi, en vertu de devancements annoncés ce mercredi.

Dans le centre-ouest de l’île, il est également déjà possible pour une personne de 18 ans et plus de se faire vacciner sans rendez-vous dans deux sites de vaccination, soit le Carré Décarie et le 7101, avenue du Parc, entre 18 h et 21 h 30 chaque jour.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a annoncé mercredi matin sur Twitter que la prise de rendez-vous pour les premières doses de vaccin contre la COVID-19 poursuit aussi sur sa lancée. Environ 7000 créneaux ont été réservés dans la seule journée de mardi. C’était environ 5000 la veille. Le total de la vaccination enregistré mardi est aussi particulièrement « encourageant », a écrit M. Dubé, qui a récemment annoncé que le passeport vaccinal serait exigé pour entrer dans les succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ) et de la Société québécoise du cannabis (SQDC) à compter du 18 janvier.

Le rythme des premières doses chez les adultes continue en effet à progresser. Ils sont en moyenne 1565 Québécois de 18 ans et plus chaque jour à relever la manche pour la première fois. C’est deux fois plus que durant les Fêtes, où ils étaient à peine 700 par jour à se présenter.

Lundi, la Santé publique a réalisé 42 557 tests de dépistage, un chiffre qui est relativement en hausse par rapport à la moyenne sur sept jours.

Avec Pierre-André Normandin