Jour férié ou pas, cela n’a pas empêché les Québécois de se rendre dans les centres de dépistage samedi. La veille, 58 453 personnes avaient passé un test et 17 122 d’entre elles ont obtenu un résultat positif.

Mis à jour le 2 janvier
Alice Girard-Bossé
Alice Girard-Bossé La Presse

Sous un ciel brumeux, une cinquantaine de personnes attendaient en file à la clinique de dépistage de l’Hôtel-Dieu de Montréal, sur l’avenue des Pins, pour obtenir un test sans rendez-vous.

Quelques mètres plus loin, une dizaine d’autres patientaient pour obtenir le résultat de leur test rapide.

« Numéro 72 », a lancé une infirmière, papier à la main.

Jennyfer Belval s’est avancée pour aller chercher son résultat. « Ça a pris environ 45 minutes en tout. On s’attendait à pire, surtout pour le 1er janvier. Ça a vraiment été vite », a-t-elle dit.

PHOTO DOMINICK GRAVEL, LA PRESSE

Jennyfer Belval, accompagnée de Maude Bainbridge, au moment de recevoir leurs résultats de test

Au passage de La Presse en début d’après-midi samedi, seuls les tests rapides étaient offerts au sans rendez-vous.

« À mon arrivée, ils m’ont dit qu’il n’y avait plus de place pour les tests PCR, donc j’ai fait un test rapide. Ça ne me dérangeait pas d’avoir l’un ou l’autre », dit Lubien Geeraerts.

« C’est vraiment bien organisé. On fait son test soi-même et ils nous observent pour vérifier qu’on le fait correctement », renchérit Zaky Mahfoud, qui est venu se faire tester après que son fils a obtenu un résultat positif.

PHOTO DOMINICK GRAVEL, LA PRESSE

Zaky Mahfoud

La hausse se poursuit

La hausse fulgurante des nouveaux cas de COVID-19 s’est poursuivie samedi au Québec. La province a rapporté 17 122 nouveaux cas de COVID-19 et 8 morts supplémentaires.

Les nouveaux cas sont probablement sous-estimés, le taux de positivité des tests étant de 31 %, nettement au-dessus du seuil de 5 % d’alerte énoncé par l’Organisation mondiale de la santé.

Au cours de la dernière semaine, près de 90 000 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés, soit une moyenne de 12 837 par jour. La tendance est ainsi en hausse de 85 %.

On a déploré en moyenne 10 morts par jour dans la dernière semaine. C’est deux fois et demie plus que la semaine précédente.

Les hospitalisations ont augmenté de 121 % en une semaine. Il y a actuellement 1161 personnes hospitalisées, soit 98 de plus que la veille. On compte maintenant 153 personnes aux soins intensifs, contre 151 la veille. Le nombre de personnes hospitalisées a plus que doublé depuis une semaine.

Jusqu’à présent, 84,9 % de la population a reçu sa première dose, 77,8 %, sa deuxième, et 16,0 %, sa troisième. Près de 980 000 personnes de plus de 60 ans ont reçu leur troisième dose, soit 40 % du groupe.

Record canadien

L’Ontario a établi samedi une nouvelle marque de nouveaux cas quotidiens de COVID-19, mais les autorités sanitaires de l’Ontario préviennent que le nombre de personnes infectées est probablement encore plus élevé.

Les autorités ont signalé 18 445 nouveaux cas de COVID-19 samedi, fracassant le record de 16 713 établi la veille.

Elles ont indiqué que le nombre de personnes infectées était sous-estimé, car les tests sont moins accessibles à l’ensemble de la population en raison des nouvelles directives gouvernementales.

La Santé publique a aussi déploré 12 morts supplémentaires.

Au cours des derniers jours, plusieurs provinces ont réduit à cinq jours l’isolement pour les personnes ayant reçu au moins deux doses d’un vaccin qui contractent le virus.

L’objectif est d’amoindrir les pénuries de personnel.

C’est le cas de l’Ontario, de la Saskatchewan, de la Colombie-Britannique, du Manitoba, de l’Alberta et du Nouveau-Brunswick.

Au Québec, la durée d’isolement est toujours de 10 jours. Le ministère de la Santé et des Services sociaux a toutefois indiqué mercredi qu’un travailleur de la santé déclaré positif à la COVID-19, adéquatement vacciné, pourra retourner au travail après 7 jours d’isolement, si une rupture de service menace son lieu de travail.

Avec Pierre-André Normandin, La Presse, et La Presse Canadienne