(Montréal) Le fédéral répondra présent aux demandes d’aide du Québec pour la vaccination contre la COVID-19, a annoncé mardi le ministre de la Protection civile, Bill Blair, sur Twitter.

Publié le 28 déc. 2021
Clara Descurninges La Presse Canadienne

Une semaine plus tôt, la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique du Québec, Geneviève Guilbault, avait demandé au gouvernement canadien de déployer les Forces armées canadiennes, ainsi que d’autres organisations, pour « contribuer à la vaccination de masse ».

« Omicron menace la capacité hospitalière du Québec. Il faut accélérer la vaccination des Québécois », avait-elle expliqué sur Twitter.

Via le même médium, le ministre Blair a affirmé mardi que « nous avons approuvé cette demande d’aide fédérale ».

« Nos officiels discutent avec leurs homologues (provinciaux) pour clarifier les besoins spécifiques, et nous partagerons plus de détails bientôt », a-t-il ajouté.

Avant cela, les militaires canadiens avaient été déployés lors de la première vague de la pandémie, au début de 2020, pour prêter assistance dans les CHSLD, qui étaient alors les plus touchés.

Le ministre québécois de la Santé, Christian Dubé, a déclaré mardi qu’environ 7000 travailleurs de la santé avaient dû s’absenter à cause de la COVID-19, un nombre qui va selon lui grimper dans les prochains jours.

Il a aussi annoncé que la troisième dose de vaccin sera rendue disponible au grand public pendant le mois de janvier, de manière graduelle, un groupe d’âge à la fois.

Le Québec a encore une fois dépassé sont record, avec un décompte de 12 833 nouveaux cas signalés mardi. Il y a 702 hospitalisations en cours, dont 115 aux soins intensifs. De plus, 15 décès se sont ajoutés au total.

Cet article a été produit avec le soutien financier des Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles.