La hausse des cas de COVID-19 se poursuit au Québec. La province rapporte mercredi 1367 nouvelles infections, deux décès supplémentaires et une autre augmentation des hospitalisations. Pendant ce temps, la campagne de vaccination semble toutefois gagner en vitesse.

Mis à jour le 8 déc. 2021
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

Ces 1367 nouveaux cas portent à 1294 la moyenne quotidienne calculée sur sept jours. La tendance est ainsi en hausse de 35 % sur une semaine. Quant à eux, les deux décès supplémentaires portent à deux la moyenne quotidienne. La tendance est ainsi stable sur une semaine.

Dans le réseau de la santé, on observe une hausse de sept hospitalisations en 24 heures, soit 32 nouvelles entrées et 25 sorties. À l’heure actuelle, 242 patients demeurent hospitalisés en lien avec la COVID-19, dont 59 se trouvent toujours aux soins intensifs, une hausse d’un cas sur ce plan par rapport à la veille.

Les cas continuent de grimper rapidement en Estrie (32 nouveaux cas par 100 000 habitants) et dans Chaudière-Appalaches (26 par 100 000), mais aussi à Laval (21 par 100 000) et Montréal (18 par 100 000).

Côté vaccination, les autorités ont administré mardi près de 28 500 doses supplémentaires, auxquelles s’ajoutent environ 1600 vaccins donnés avant le 7 décembre dernier qui n’avaient pas encore été officiellement comptabilisés. Il s’agit d’un chiffre nettement plus élevé que la moyenne des sept derniers jours, alors que la campagne est toujours propulsée par la prise de rendez-vous chez les 5-11 ans au Québec.

En incluant les usagers vaccinés à l’extérieur de la province, ce sont près de 14,1 millions de doses qui ont jusqu’ici été administrées à des Québécois. À ce jour, 82,4 % des Québécois ont reçu au moins une dose et 78,1 % des Québécois sont adéquatement vaccinés. Sinon, 31,5 % des 5 à 11 ans ont eu leur première dose, pendant que 13,4 % attendent un rendez-vous.

Lundi, la Santé publique a par ailleurs réalisé quelque 35 136 tests de dépistage, un chiffre relativement plus élevé que la moyenne hebdomadaire.

Toutes ces nouvelles données paraissent au lendemain de l’annonce, par le gouvernement Legault, de nouveaux assouplissements pour le temps des Fêtes. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a en effet annoncé mardi que les Québécois vaccinés pourront se réunir jusqu’à 20, dès le 23 décembre prochain.

Le choix du gouvernement est jugé « raisonnable » par la plupart des experts, qui invitent néanmoins la population québécoise à la prudence, alors que « l’incertitude » demeure toujours autour du variant Omicron à travers le monde.

En début de journée mercredi, les entreprises Pfizer et BioNTech ont de leur côté fait valoir que vaccin contre la COVID-19 qu’elles ont développé est « toujours efficace » après « trois doses » contre le variant Omicron. Les deux groupes souhaitent toutefois finaliser un vaccin adapté « d’ici mars » prochain.

Avec Pierre-André Normandin

Suivez la progression de la pandémie en temps réel dans notre page de graphiques interactifs.