Les vacances de Noël approchent et il faudra faire vite pour offrir la vaccination contre la COVID-19 dans les écoles primaires de la province. Selon les régions du Québec où on se trouve, le modèle de vaccination dans les établissements scolaires sera variable.

Marie-Eve Morasse
Marie-Eve Morasse La Presse

À l’Association montréalaise des directions d’établissement scolaire (AMDES), on précise que certaines écoles ont établi des calendriers « temporaires » de vaccination. Le modèle change selon le centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS ou CIUSSS) auquel les établissements sont rattachés.

« On sait que dans certains cas, il y aura des brigades dans les écoles. Dans d’autres, il y aura du transport vers des centres de vaccination », affirme sa présidente Kathleen Legault. Selon le calendrier établi, certaines écoles ne pourront offrir la vaccination qu’après les vacances des Fêtes.

À Laval, on prévoit des cliniques mobiles dans les écoles primaires. Le centre de services scolaire de Laval dit en être à « finaliser le calendrier de vaccination » pour que ces cliniques soient déployées avant le congé des Fêtes.

« Les parents de nos élèves recevront d’ailleurs très prochainement des précisions à cet égard ainsi que les modalités entourant cette opération », précise par courriel le directeur général du CSSDL, Yves Michel Volcy.

Au centre de services scolaire de la Pointe-de-l’Île, on a reçu la confirmation de la Santé publique que la vaccination serait offerte dans toutes les écoles primaires.

« Les parents pourront donc aller dans un site de vaccination (inscription via Clic-Santé), ou autoriser la vaccination de leur enfant et profiter de la présence du CIUSSS à l’école de leur enfant à une date prévue », écrit Valérie Biron, porte-parole de ce centre de services.

La prise de rendez-vous pour faire vacciner les enfants de 5 à 11 ans dans un centre de vaccination est ouverte depuis mardi matin.