La tendance à la hausse de la COVID-19 se poursuit au Québec, alors que la province rapporte lundi 692 nouveaux cas, deux décès supplémentaires et une légère augmentation des hospitalisations, au moment où la vaccination des enfants de 5 à 11 ans est imminente.

Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

Ces 692 nouveaux cas portent à 702 la moyenne quotidienne sur sept jours. La tendance est ainsi à la hausse de 10 % sur une semaine. Quant à eux, les deux décès rapportés lundi portent la moyenne quotidienne à deux, une tendance qui est en légère baisse depuis une semaine.

Un plateau semble s’être installé depuis un peu plus d’une semaine quant au nombre de personnes hospitalisées, oscillant autour de 200. Lundi, leur nombre a augmenté de cinq par rapport à la veille, pour atteindre 204. De ce nombre, 46 personnes se trouvent toujours aux soins intensifs, une hausse de cinq patients dans les 24 dernières heures, là aussi.

En ce qui concerne la vaccination, un peu plus de 3580 doses ont été administrées dans la journée de dimanche, auxquelles s’ajoutent environ 190 données avant le 21 novembre qui n’avaient pas encore été comptabilisées. En incluant les citoyens résidant à l’extérieur de la province, environ 13,7 millions de doses ont été données à des Québécois jusqu’à présent. Depuis lundi, les personnes de 70 ans et plus peuvent prendre rendez-vous pour recevoir une dose de rappel sur Clic Santé.

Par ailleurs, le Québec a réalisé 21 070 tests de dépistage ce samedi, un chiffre relativement stable par rapport à la moyenne hebdomadaire.

Les non-vaccinés continuent de représenter la majorité des nouveaux cas de COVID-19. Ceux-ci rapportent en moyenne 409 nouveaux cas par jour, soit un taux de 234 par million de personnes. En comparaison, les Québécois pleinement vaccinés rapportent en moyenne 262 nouveaux cas par jour, soit un taux de 40 par million. La majorité des hospitalisations surviennent également chez les non-vaccinés. Onze d’entre eux sont hospitalisés chaque jour en moyenne, soit 6,1 par million. On compte quotidiennement six hospitalisations de personnes pleinement vaccinées, soit 0,9 par million.

À ce jour, 79,8 % des Québécois ont reçu au moins une dose du vaccin contre la COVID-19. En tout, 77,7 % de la population est considérée comme adéquatement vaccinée.

Des recommandations à Québec

Le tout survient alors que la vaccination des 5-11 ans est à la veille d’être lancée un peu partout au pays, après l’autorisation par Santé Canada vendredi dernier. Le Comité sur l’immunisation du Québec (CIQ) a d’ailleurs remis récemment ses recommandations sur le sujet au gouvernement Legault, confirme à La Presse le DGaston De Serres, médecin épidémiologiste à l’Institut national de santé publique (INSPQ), qui siège sur le comité. « Tout ça va devenir public cette semaine, bientôt », a-t-il dit au téléphone.

Si la nature de ce rapport n’est pas encore publique, tout semble indiquer que le délai qui sera recommandé entre les deux doses pour les jeunes de 5 à 11 ans sera de huit semaines, à l’instar de ce que suggère le Comité consultatif national de l’immunisation.

C’est aussi ce que le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) préconise depuis le début du mois de novembre. Après avoir d’abord abaissé cet intervalle à quatre semaines pour les adultes, Québec a en effet récemment ramené ce délai à huit semaines, jugeant qu’il était « optimal » pour « obtenir une efficacité vaccinale maximale ».

« Il est important de réitérer que les personnes qui ont reçu leurs deux doses avec un intervalle de quatre semaines sont bien protégées », avaient toutefois précisé les autorités à ce moment.

La ministre fédérale de l’Approvisionnement, Filomena Tassi, a confirmé vendredi que 2,9 millions de doses devraient être disponibles d’ici la fin de la semaine, un total qui devrait permettre à tous les enfants du groupe d’âge visé de recevoir une première dose.

Avec Pierre-André Normandin

Suivez la progression de la pandémie en temps réel dans notre page de graphiques interactifs