(Ottawa) Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) a élargi ses lignes directrices d’admissibilité pour les doses de rappel des vaccins contre la COVID-19.

Laura Osman La Presse Canadienne

Le comité recommande maintenant des rappels d’ARNm aux personnes qui ont reçu deux doses du vaccin Oxford-AstraZeneca, aux adultes âgés de plus de 70 ans, aux travailleurs de la santé de première ligne ayant eu un court intervalle entre leurs deux premières doses et aux membres des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

La plus récente recommandation indique que de nouvelles preuves suggèrent que l’efficacité du vaccin contre les infections asymptomatiques et la maladie de la COVID-19 légère peut diminuer avec le temps, et qu’une dose de rappel pourrait aider à rétablir la protection.

Le comité continue de recommander que les doses de rappel soient administrées six mois après la réception des deux premières doses.

Le comité n’a trouvé aucune preuve d’un déclin généralisé de l’immunité contre les maladies graves dans la population générale.

La Colombie-Britannique a déjà promis à toute personne de sa province qui souhaite une dose de rappel d’un vaccin à ARNm contre la COVID-19 d’y avoir accès d’ici mai 2022.