L’Ontario a rapporté samedi 640 nouveaux cas de COVID-19 et un total de 10 décès supplémentaires liés au virus.

La Presse Canadienne

Six des décès sont survenus au cours des dernières 24 heures, tandis que quatre ont eu lieu il y a plus d’un mois et sont ajoutés au bilan après une révision des données, précisent les autorités.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, a dit que 485 des infections les plus récentes concernaient des personnes qui ne sont pas complètement vaccinées ou dont le statut vaccinal est inconnu.

Il y a actuellement 323 patients dans les hôpitaux ontariens en raison de la COVID-19, dont 178 aux soins intensifs et 153 sous respirateur.

Les derniers chiffres surviennent au moment où des assouplissements quant aux limites de capacité entrent en vigueur dans certains lieux où une preuve de vaccination est requise, notamment les arénas, les stades, les salles de concert et les théâtres.

Le médecin hygiéniste en chef, le Dr Kieran Moore, affirme que ce changement est attribuable à la stabilisation des mesures clés de santé publique ces derniers jours.

Les limites de capacité lors d’évènements en plein air où les gens seront debout sont désormais de 75 % ou de 15 000 personnes, selon le chiffre le plus bas.

Pour les évènements en plein air où les gens sont assis, les limites s’élèvent désormais à 75 % de la capacité ou à 30 000 personnes. Cela signifie que les Blue Jays sont en mesure d’augmenter la capacité du Centre Rogers à Toronto à 30 000 contre 15 000 spectateurs à l’heure actuelle.

Une preuve de vaccination sera désormais requise dans les environnements extérieurs où la capacité normale est de 20 000 personnes ou plus.

Les environnements intérieurs comme les cinémas, les salles de concert, les évènements sportifs, les salles de banquet, les centres de congrès, les sites de courses et les productions commerciales cinématographiques et télévisuelles avec un public en studio ont désormais des limites de capacité allant jusqu’à 50 % ou 10 000 personnes, selon le moins élevé des deux. C’est en hausse par rapport au plafond précédent de 1000.

Les changements ne s’appliquent pas aux restaurants, qui ont dû commencer mercredi à demander une preuve d’immunisation des clients pour les repas à l’intérieur lorsque le système provincial de certificat de vaccination est entré en vigueur.

Les restaurants n’ont actuellement pas de limites de capacité en tant que telles, mais doivent permettre une distance de deux mètres entre les tables.