En pleine quatrième vague propulsée par le variant Delta et alors que le spectre du délestage plane encore une fois sur nos hôpitaux en manque de personnel, un récent sondage de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) montre que les 2/3 des gens qui présentent des symptômes compatibles avec la COVID-19 ou qui ont été en contact avec un cas positif ne se font pas dépister. Une situation préoccupante qui nécessite de recentrer le message, estiment des experts.

ÉLISABETH FLEURY Le Soleil

Selon ce sondage sur les attitudes et les comportements des adultes québécois qui a été réalisé entre le 20 août et le 1er septembre, seulement 36 % des répondants ayant eu des symptômes ou des contacts avec des cas de COVID-19 ont affirmé s’être fait dépister. Il s’agit d’une perte de sept points depuis la dernière collecte, qui remonte au début du mois, a souligné l’INSPQ sur Twitter, mercredi.

Lisez l'article complet sur le site internet du Soleil