La cheffe du Parti libéral du Québec, Dominique Anglade, a demandé dimanche au premier ministre du Québec, François Legault, la vaccination obligatoire pour la majorité des Québécois. Elle considère ce décret comme « le dernier droit vers notre liberté ».

Alice Girard-Bossé
Alice Girard-Bossé La Presse

« Je demande au premier ministre de décréter la vaccination obligatoire de tous les employés du gouvernement, des réseaux de la santé et des services sociaux, de l’éducation, des services de garde en installation, ainsi que l’Assemblée nationale et pour toutes les personnes fréquentant les campus collégiaux et universitaires », a-t-elle déclaré dans une publication Facebook dimanche après-midi.

Elle a précisé que les personnes ayant des raisons médicales devraient être exemptées de cette mesure.

Mme Anglade se dit inquiète par le nombre de cas et d’hospitalisations en hausse. « Nous devons nous rendre à l’évidence, nous sommes dans la quatrième vague de la pandémie. Pour en minimiser les effets, nous ne pouvons plus prendre des demi-mesures ni changer les plans chaque semaine », a-t-elle affirmé.

La cheffe du Parti libéral du Québec demande au gouvernement de mettre en place la vaccination obligatoire pour permettre aux Québécois de sortir de la crise.

Cette mesure est désormais nécessaire pour nous permettre de vivre avec le virus, conserver nos libertés actuelles et espérer retrouver une vie plus normale.

Dominique Anglade, cheffe du Parti libéral du Québec

Elle invite tous les Québécois à signer une pétition pour demander à François Legault de décréter la vaccination obligatoire.

À l’heure actuelle, environ 66 % des Québécois ont reçu leurs deux doses de vaccin contre la COVID-19.