(Montréal) Des élus municipaux et des centaines de médecins s’unissent pour demander au gouvernement du Québec de rétablir la gestion de proximité dans le réseau de la santé pour mieux dispenser les services aux patients en région alors que se profile de quatrième vague de contaminations à la COVID-19.

La Presse Canadienne

Les demandeurs du Regroupement québécois de médecins pour la décentralisation du système de santé (RQMDSS) font valoir que cette quatrième vague met en évidence les disparités importantes entre les régions, notamment en ce qui a trait au nombre de cas actifs, au ratio de population vaccinée, à la disponibilité des ressources, à la pénurie de personnel médical et les retards en chirurgie.

Le Regroupement affirme que pendant que les problématiques varient d’une région à l’autre, l’appauvrissement de l’offre locale de soins est directement lié à la trop grande centralisation du système de santé.

La vice-présidente du Regroupement, la Dre Isabelle Lepage, explique que les centres hospitaliers doivent pouvoir agir en fonction de leurs besoins et de leur réalité. Si chaque hôpital possède une direction locale, il aura la capacité d’adapter l’organisation de ses soins et de répondre plus efficacement à la quatrième vague, selon elle.